Nicolas Dufourcq prend la tête d’Oséo dans le cadre de Bpifrance

Finances locales

Nicolas Dufourcq, directeur général de la banque publique d’investissement Bpifrance, a été nommé président du conseil d’administration de l’établissement public qui portera les parts de l’État dans Oseo, qui doit intégrer Bpifrance, a annoncé cette dernière dans un communiqué.

En prenant la présidence du conseil de BPI-Groupe, M. Dufourcq devient donc statutairement président d’Oseo, la future branche de financement de Bpifrance. Il succède à François Drouin, « appelé à d’autres fonctions », qui présidait Oséo depuis cinq ans. « C’est une étape supplémentaire dans la constitution de Bpifrance, dont le processus touche à sa fin », a relevé M. Dufourcq, cité dans un communiqué.

« Partout en régions, nos directions régionales se mettent maintenant en place au service de ‘innovation, du financement et de l’investissement, au plus près des entreprises : Bpifrance devient une réalité », a-t-il poursuivi. La dernière étape juridique à la création de la banque, c’est-à-dire la réalisation des apports de l’État via l’établissement public BPI-Groupe et de la Caisse des Dépôts à Bpifrance, devrait intervenir « mi-juillet 2013 ».

Mais BpiFrance est « déjà largement opérationnel depuis plusieurs mois », a assuré le communiqué. Bpifrance rassemble en  un seul établissement, présent dans chaque région, plusieurs outils de financement et d’investissement de l’économie française : le Fonds stratégique d’investissement (FSI), la banque publique des PME et de l’innovation Oséo et CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts. Elle devrait à terme intégrer Ubifrance, qui accompagne les entreprises à l’exportation.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum