Réduction des déficits : Sarkozy réunit les élus locaux vendredi matin

Finances locales

Nicolas Sarkozy réunira vendredi matin les associations d’élus locaux pour évoquer la question, politiquement sensible à moins de trois mois de la présidentielle, de l’effort des collectivités locales en matière de réduction des déficits, a confirmé mercredi l’Elysée.

Cette « conférence sur les finances locales » vise officiellement, ainsi que l’avait annoncé le chef de l’Etat le mois dernier lors de ses voeux aux parlementaires, à « mieux associer » les mairies, départements et régions à « l’indispensable effort de réduction des déficits publics ».

MM. Sarkozy et Fillon ont invité à cette réunion, programmée à 09H30, les présidents des Associations des maires de France (AMF) Jacques Pélissard (UMP), des départements de France (ADF) Claudy Lebreton (PS) et des régions de France (ARF) Alain Rousset (PS), accompagnés chacun d’un élu.

Les présidents de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer (UMP), du Sénat Jean-Pierre Bel (PS), les présidents des commissions des finances des deux chambres et le président du comité des finances locales (CFL) ont été invités à compléter le tour de table.

« Ce n’est pas une réunion de consultation, il y aura des décisions annoncées au terme de la réunion », a-t-on fait savoir à l’Elysée.

Depuis des mois, Nicolas Sarkozy déplore régulièrement que les collectivités locales, en majorité de gauche, ne fournissent pas à ses yeux un effort de maîtrise de leurs dépenses équivalent à celui de l’Etat.

« Nous envisageons un certain nombre de mesures. Peut-être même faudra-t-il jusqu’à se demander si on ne devrait pas moduler les dotations  » de l’Etat aux collectivités « en fonction de leur sagesse en matière de gestion », avait-il dit le 29 janvier lors de son intervention télévisée.

Le 11 janvier, le président leur avait notamment reproché d’avoir créé plus de 500.000 emplois de 1998 à 2009 pendant que l’Etat réduisait ses effectifs de 59.000 postes. « La sécurité sociale fait des efforts (…) l’Etat mène des efforts considérables, nos collectivités territoriales, spécialement régions et départements, ne peuvent pas être exonérées de cet effort », avait-il lancé.

Lors de la réunion de vendredi, le gouvernement devrait annoncer le déblocage d’une enveloppe de 3 à 5 milliards d’euros pour financer leurs investissements en 2012, a anticipé le président du CFL, le député UMP Gilles Carrez.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum