Une commune bourguignonne vote une baisse de 10 % de ses impôts locaux

Finances locales

Le conseil municipal de Châtillon-sur-Seine, commune de Côte-d’Or comptant 6 000 habitants, devait voter mercredi soir une baisse de 10 % de ses impôts locaux, a indiqué à l’AFP le maire, qui vante sa gestion rigoureuse en période de crise « où tout le monde augmente » les taxes.

« Dans un contexte où tout le monde augmente ou ne bouge pas, nous, on va voter la baisse de 10 % des quatre taxes locales : la taxe d’habitation, la taxe foncière, la taxe sur le foncier non bâti et la cotisation foncière des entreprises (CFE), l’ancienne taxe professionnelle », a déclaré à l’AFP Hubert Brigand, maire sans étiquette de cette commune depuis 1995.

Selon lui, sa « gestion rigoureuse » a permis d’atteindre « un niveau de désendettement de quelques dizaines d’euros par habitant, c’est-à-dire, dix fois moins que dans les autres villes comparables ».

Citant une piscine « tout neuve », un théâtre rénové et un cinéma réhabilité, l’élu assure que le taux d’imposition en vigueur jusqu’ici a permis « de payer tout cela sans emprunt ».

« Maintenant que l’on a tous les équipements, je veux faire bénéficier mes concitoyens du fruit de cette bonne gestion », affirme-t-il.

« J’invite mes collègues maires à venir découvrir ma recette », conclut cet informaticien de 59 ans, également conseiller général de Côte-d’Or, qui est affilié à la majorité UMP-NC.

Dans l’opposition, Christophe Bégin, élu PS, parle d' »un juste retour des choses puisqu’il a racketté le contribuable châtillonnais pendant 15 ans ».

« On doit être une des rares villes en France à avoir un budget d’avance. On a dix millions d’euros d’excédent budgétaire », a-t-il ajouté. « On peut avoir un beau cadeau avec un beau paquet, s’il est vide, ça ne sert à rien », a poursuivi l’élu socialiste pour qui « la ville se meurt » car elle a, notamment, « perdu 2 000 habitants en 1 ans ».

« L’opposition réclame cette baisse depuis des années. On est obligé de la voter », a indiqué M. Bégin.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum