Territoires : les dépenses de personnel stagnent dans la moitié des collectivités

Fonction publique

Les collectivités territoriales continuent d’agir pour maîtriser leurs dépenses de personnel qui ont stagné en 2018 dans la moitié d’entre elles, selon le baromètre annuel HoRHizons 2018 de l’emploi territorial publié mardi 9 octobre 2018.

La masse salariale a stagné cette année dans 50 % des collectivités (contre 51 % en 2017). Elle a en revanche augmenté dans 40 % d’entre elles (34 % en 2017), notamment dans les régions, départements et communes de plus de 20 000 habitants. Et les dépenses ont enfin baissé dans 9 % des collectivités. « Les hausses constatées sont, pour l’essentiel, exogènes aux collectivités concernées : mise en œuvre de mesures statutaires décidées par l’État, réforme territoriale, transferts de compétences ou nouveau régime indemnitaire », souligne l’étude.

Un total de 806 collectivités, dont neuf régions, 30 départements et 598 communes, ont été interrogées pour établir ce baromètre

Fin 2016 (derniers chiffres disponibles), la fonction publique territoriale comptait 1,886 million d’agents hors contrats aidés, soit une baisse de 0,2 % sur un an, après – 0,3 % l’année précédente.

Pour 59 % des collectivités, la maîtrise des dépenses passe par l’optimisation du temps de travail. L’adaptation des périmètres de compétences liée à la réforme territoriale et la réorganisation des services sont également cités par 47 % d’entre elles. Viennent ensuite la prévention de l’absentéisme (42 %), le non renouvellement des contrats (30 %) ou le non remplacement des départs à la retraite (27 %).

Les perspectives de recrutement sont elles à la hausse, avec 36 % des collectivités et EPCI (groupements de communes) qui envisagent de recruter en 2018, contre 27 % en 2017. Cette hausse concerne surtout les collectivités de taille importante, contrairement aux petites communes. Parmi les autres enseignements, l’étude note « une forte progression dans la mise en place d’un dispositif de protection sociale complémentaire » des personnels (prévoyance et complémentaire santé).

En 2018, 54 % des collectivités et groupements ont par ailleurs mis en place au moins une action relative à l’égalité femmes-hommes, un pourcentage en forte progression par rapport à 2015 (31 %).

HoRHizons est notamment établi en partenariat par le Centre national (CNFPT) et le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) et les associations d’élus (AMF, ADF, Régions de France).

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

 

Pour aller plus loin, nous vous proposons de télécharger gratuitement le Focus « Le recrutement dans le secteur public à l’heure du digital » qui vous est offert par les Éditions WEKA.

Livre blanc

Le recrutement dans le secteur public à l'heure du digital

Téléchargez

Dans un contexte de mutation des territoires et de contraintes financières, les collectivités font face à de nouveaux défis tels que l’adaptation des effectifs et l’évolution des compétences professionnelles afin de garantir, non seulement la continuité, mais également la qualité du service public.

Entre anticipation des besoins et accompagnement du changement, la question du recrutement est devenue plus que jamais stratégique. Le plus grand capital des collectivités est la ressource humaine dont elles disposent, mais encore faut-il la renouveler, l’accueillir, la valoriser et l’accompagner. Aujourd’hui, la recherche de nouvelles ressources s’avère d’autant plus difficile que des problématiques de pénurie viennent affecter certains métiers.

Qu’il s’agisse de compétences émergentes ou de métiers en tension, de postes spécialisés ou de fonctions polyvalentes, que le choix du candidat se porte sur un lauréat de concours, une mobilité de fonctionnaire ou un contractuel, les 55 000 employeurs territoriaux vont de plus en plus se trouver en concurrence les uns avec les autres, ainsi qu’avec le secteur privé et l’associatif.

Dans cette course au recrutement, les employeurs doivent désormais se démarquer pour mieux attirer les talents, retenir les personnes compétentes, donner des perspectives et renforcer les motivations.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger gratuitement le Focus « Le recrutement dans le secteur public à l’heure du digital » qui vous est offert par les Éditions WEKA.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum