Conditions d'emploi des agents publics

Fonction publique

Cinq projets de textes relatifs aux conditions d’emploi des agents publics ont été adoptés au cours d’une réunion du Conseil commun de la fonction publique du 17 juillet 2018.

Le premier projet de texte prévoit d’exclure, de manière rétroactive à partir du 1er janvier 2018, l’indemnité compensatrice de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) de l’assiette de calcul du transfert primes-points (TPP) prévu par le protocole sur les « parcours professionnels, les carrières et les rémunérations » (PPCR). Le second projet de texte rend obligatoire la publication des vacances d’emplois sur un espace numérique commun aux trois versants de la fonction publique. Il est, par ailleurs, prévu de rendre ce portail opérationnel à compter du 1er janvier 2019. Deux projets de décret détaillent les modalités d’application aux agents de la fonction publique du don de jours de repos pour les proches aidants de personnes souffrant d’une maladie grave ou d’un handicap sévère. Enfin, le dernier projet de texte examiné porte sur le transfert des droits épargnés sur un compte épargne-temps (CET) en cas de mobilité entre versants de la fonction publique. Le seuil d’indemnisation des jours épargnés sera, par ailleurs, abaissé à quinze jours.

 

Texte de référence : Communiqué de presse n° 350 du Conseil commun de la fonction publique du 17 juillet 2018

L'analyse des spécialistes

  • Le forfait mobilités durables, un encouragement à prendre le vélo Développement durable

    Le forfait mobilités durables, un encouragement à prendre le vélo

    25/05/20
    Le forfait mobilités durables illustre aujourd'hui l'idée que le vélo est le moyen de transport idéal en cette période de déconfinement progressif. Instauré par la loi d'orientation des mobilités, un décret a fixé ses conditions d'application pour les salariés et un autre a, pour l'instant, étendu ce dispositif aux seuls fonctionnaires d'État.
  • Élus

    Installation et gouvernance des conseils municipaux entièrement renouvelés le 15 mars 2020 lors du 1er tour des élections municipales

    15/05/20
    Les conseillers municipaux, élus le 15 mars dernier, entreront en fonction le 18 mai prochain. Les maires et les adjoints pourront être élus entre le 23 et le 28 mai. Pour autant, en période d'état d'urgence, les règles de réunion des conseils municipaux et les pouvoirs du maire demeurent dérogatoires a minima jusqu'au 10 juillet 2020.
  • Quelle responsabilité pénale pour les maires durant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Quelle responsabilité pénale pour les maires durant l’état d’urgence sanitaire ?

    13/05/20
    La loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire et complétant ses dispositions n'a pas créé une irresponsabilité pénale pour les maires et les membres du gouvernement. Pour autant, elle n'a pas résolu le schisme apparu entre les élus locaux et le gouvernement pendant la gestion de ce déconfinement.
  • Tous les articles juridiques