Contrôle des arrêts maladie des fonctionnaires

Fonction publique

Six départements vont expérimenter, durant deux ans, le contrôle des congés pour raison de santé de moins de six mois par les caisses primaires d’assurance maladie.

Un décret du 17 septembre 2010 statue que, à titre expérimental, pendant deux ans, les arrêts maladie de moins de six mois des fonctionnaires de l’État seront contrôlés par l’assurance maladie et non plus par les services de l’État. Cela concerne les caisses primaires d’assurance maladie des Alpes-Maritimes, du Bas-Rhin, d’Ille-et-Vilaine, de Paris, du Puy-de-Dôme et du Rhône.

Le texte explique que cette expérimentation a deux finalités. La première est de « contrôler les congés de maladie accordés aux fonctionnaires […] en raison d’une maladie non professionnelle, pour une durée inférieure à six mois consécutifs et ne relevant pas du régime des congés de longue maladie ou de longue durée ». Le second objectif est l’évaluation des « résultats de ces contrôles par service, établissement […] ».

Selon une déclaration de Jean-Marc Canon, de la CGT, « ce décret avait été repoussé par tous les syndicats lors de la négociation en novembre 2009 de l’accord santé au travail, car il insinue qu’il y aurait une complaisance dans les contrôles ».

Dans son édition de lundi 20 septembre, le Parisien affirmait que près de 117 000 agents seraient concernés par cette opération.

Charlotte de L’escale

 

Texte de référence :

Décret n° 2010-1095 du 17 septembre 2010, JO du 19 septembre 2010

L'analyse des spécialistes

  • Rupture conventionnelle dans la fonction publique : les précisions de la décision n°2020-860 QPC Fonction publique

    Rupture conventionnelle dans la fonction publique: les précisions de la décision n°2020-860 QPC

    21/10/20
    En rappelant que la rupture conventionnelle « ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties », dans sa décision n° 2020-860 QPC, le Conseil constitutionnel souligne la nature contractuelle de cette procédure et affirme que tout fonctionnaire peut alors être assisté par l'organisation syndicale de son choix, qu'elle soit représentative ou non.
  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ? Intercommunalité

    Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ?

    02/10/20
    Au 1er octobre 2020, le sort des syndicats de communes exerçant cette compétence à la date du transfert de la compétence à une communauté de communes ou communauté d'agglomération semble partiellement scellé.
  • Tous les articles juridiques