Création d'un poste de haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) auprès du Premier ministre

Fonction publique

Un poste de haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) auprès du Premier ministre, confié au Secrétaire général du gouvernement (SGG), vient d’être créé par décret, et publié jeudi 22 mars au Journal Officiel.

Le décret, signé par François Fillon, annonce la « mise en place d’un haut fonctionnaire de défense et de sécurité auprès du Premier ministre » et confie cette fonction au SGG, « assisté d’un haut fonctionnaire adjoint ».

« Les juridictions et autorités administratives indépendantes qui sont rattachées pour leur gestion administrative ou budgétaire au Premier ministre pourront demander l’assistance du HFDS », dont les missions « s’effectuent sans préjudice des attributions du Secrétaire général de la défense nationale », est-il précisé.

Cette décision a été prise « à la suite d’études montrant l’utilité d’une fonction de coordination et d’information en matière de défense et de sécurité pour les services du Premier ministre », explique-t-on à Matignon. Cette même source fait valoir qu’une telle fonction existe déjà « dans l’ensemble des ministères ».

Les hauts fonctionnaires de défense et de sécurité ont notamment pour mission, dans le cadre des dispositions du Code de la défense, d’animer et de coordonner la politique en matière de défense, de vigilance, de permanence des institutions, de prévention de crise et de situation d’urgence.

 

Texte de référence : Décret n° 2012-383 du 20 mars 2012 relatif aux attributions du haut fonctionnaire de défense et de sécurité auprès du Premier ministre

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques