Fonctionnaires: la masse salariale a diminué de 200 millions en 2013

Fonction publique

Le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve a annoncé, mardi 21 janvier, que la masse salariale des fonctionnaires de l’État avait diminué de 200 millions d’euros en 2013, évoquant une maîtrise des dépenses « très exceptionnelle ».

« La masse salariale diminue de 200 millions d’euros en 2013 » par rapport à 2012, a déclaré le ministre lors d’une audition devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, y voyant le témoignage d’une « bonne gestion » des dépenses. « Les dépenses de masse salariale hors pension ont été maîtrisées de façon très exceptionnelle et vous savez à quel point il est difficile de maîtriser ce poste », a souligné le ministre.

D’après M. Cazeneuve, « les raisons de cette maîtrise sont liées aux décisions que nous avons prises et au respect de nos engagements ». À cet égard, il a cité le gel du point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires des agents et n’a pas été augmenté depuis 2010, et « la diminution par deux également des mesures catégorielles, par rapport à ce qui était fait au cours du précédent quinquennat ». En outre, « les baisses d’effectifs que nous avons décidées sur les ministères autres que l’Éducation nationale, l’lntérieur et la Justice ont été rigoureusement respectées », a-t-il également souligné.

En 2012, selon la Cour des comptes la masse salariale de l’État était restée stable, à + 0,1 %, un chiffre historique, avec 27 000 fonctionnaires en moins. Le budget 2014 prévoit une réduction nette de quelque 3 000 postes de fonctionnaires avec la suppression de 13 000 postes dans les ministères « non prioritaires » (Défense, Finances, etc) au profit de créations dans l’Enseignement, la Justice et la Sécurité.

À ce stade, le gouvernement ne prévoit pas de dégel du point d’indice qui concerne tous les agents (État, Territoriale et Hospitalière). Ce point n’a pas bougé depuis une revalorisation de 0,5 % en 2010, au grand dam des syndicats de la fonction publique. Selon la Cour des comptes, une hausse de 1 % de ce point augmente de 800 millions d’euros la seule masse salariale de l’État.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale Urbanisme

    Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale

    27/07/20
    Deux ordonnances, prises en application de la loi Élan de 2018, ont été publiées le 18 juin 2020 afin de simplifier la planification territoriale.
  • Tous les articles juridiques