Fonctionnaires: la masse salariale a diminué de 200 millions en 2013

Fonction publique

Le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve a annoncé, mardi 21 janvier, que la masse salariale des fonctionnaires de l’État avait diminué de 200 millions d’euros en 2013, évoquant une maîtrise des dépenses « très exceptionnelle ».

« La masse salariale diminue de 200 millions d’euros en 2013 » par rapport à 2012, a déclaré le ministre lors d’une audition devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, y voyant le témoignage d’une « bonne gestion » des dépenses. « Les dépenses de masse salariale hors pension ont été maîtrisées de façon très exceptionnelle et vous savez à quel point il est difficile de maîtriser ce poste », a souligné le ministre.

D’après M. Cazeneuve, « les raisons de cette maîtrise sont liées aux décisions que nous avons prises et au respect de nos engagements ». À cet égard, il a cité le gel du point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires des agents et n’a pas été augmenté depuis 2010, et « la diminution par deux également des mesures catégorielles, par rapport à ce qui était fait au cours du précédent quinquennat ». En outre, « les baisses d’effectifs que nous avons décidées sur les ministères autres que l’Éducation nationale, l’lntérieur et la Justice ont été rigoureusement respectées », a-t-il également souligné.

En 2012, selon la Cour des comptes la masse salariale de l’État était restée stable, à + 0,1 %, un chiffre historique, avec 27 000 fonctionnaires en moins. Le budget 2014 prévoit une réduction nette de quelque 3 000 postes de fonctionnaires avec la suppression de 13 000 postes dans les ministères « non prioritaires » (Défense, Finances, etc) au profit de créations dans l’Enseignement, la Justice et la Sécurité.

À ce stade, le gouvernement ne prévoit pas de dégel du point d’indice qui concerne tous les agents (État, Territoriale et Hospitalière). Ce point n’a pas bougé depuis une revalorisation de 0,5 % en 2010, au grand dam des syndicats de la fonction publique. Selon la Cour des comptes, une hausse de 1 % de ce point augmente de 800 millions d’euros la seule masse salariale de l’État.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques