François Hollande n'a ni féminisé ni "coloré" la haute fonction publique

Fonction publique

Les nominations de préfets et d’ambassadeurs par le président François Hollande n’ont pas fait progresser la part des femmes et des minorités, selon une enquête publiée mercredi 3 avril 2013 par le Conseil représentatif des associations noires (Cran) et Banlieues citoyennes.

Seuls 2,39 % des ambassadeurs et 3,96 % des préfets sont « issus de la diversité », selon ces associations qui, en l’absence de statistiques ethniques se sont basées sur des photographies, les patronymes et les lieux de naissance pour établir ce décompte.

« Pour la plupart, les ambassadeurs en poste ont été nommés par Nicolas Sarkozy. Cependant, François Hollande en a nommé 32. Parmi ceux-là, un seul est issu de l’immigration, Zaïr Kedadouche, ambassadeur à Andorre », selon leur étude.

« Par ailleurs, sur les 52 préfets nommés par François Hollande, 3 sont issus de la diversité, Nacer Meddah, Marcelle Pierrot et Richard Samuel », ajoutent-elles.

Quant aux femmes, elles ne représentent que 13,17 % des ambassadeurs et 13,49 % des préfets.

« La haute fonction publique est et demeure un monde d’hommes blancs. Avec François Hollande, il n’y a pas eu de vraie rupture », en conclut Louis-Georges Tin, président du Cran.

Notant que les ambassadeurs et les préfets sont en grande majorité sélectionnés via les concours de l’ENA et du Quai d’Orsay, le Cran et Banlieues citoyennes recommandent d' »ouvrir de nouveaux concours réservés aux seuls boursiers (…) pour changer progressivement la physionomie des élites françaises ».
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

L'analyse des spécialistes

  • Le service de la restauration scolaire des écoles primaires est-il obligatoire pour les communes ? Éducation

    Le service de la restauration scolaire des écoles primaires est-il obligatoire pour les communes ?

    20/02/18
    En dépit de sa vocation sociale, le service de la restauration scolaire des écoles primaires ne constitue pas un service public obligatoire. Toutefois, lorsqu’elle est créée, la cantine scolaire communale doit garantir, dans son fonctionnement, un droit au libre accès et l’absence de toute discrimination.
  • Valoriser sa démarche environnementale dans les appels d’offres publics Appel d'offres

    Appels d’offres publics : valoriser sa démarche environnementale et intégrer les critères RSE

    14/02/18
    Selon les termes de l’article 10 du décret du 25 mars 2016 pour des spécifications « d’ordre environnemental, social ou autre », les acheteurs peuvent recourir à des labels dans leur consultation afin d’inclure des critères RSE dans leur politique d’achat. La question se pose cependant de savoir si, d’un point de vue juridique, le recours à un label d'acheteur, quel qu’il soit, est de nature à porter atteinte à l’égalité de traitement des candidats et donc in fine à fragiliser juridiquement les appels d’offres ?
  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Tous les articles juridiques