La Halde salue l'effort de la Fonction publique pour diversifier les recrutements

Fonction publique

Éric Molinié, le président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) a présenté, lors du Conseil supérieur de la fonction publique de l’État, le 24 janvier, le 2e bilan de la charte pour la promotion de l’égalité dans la Fonction publique mise en place en le 2 décembre 2008. À cette occasion, il a souligné l’« effort enclenché » dans la fonction publique pour « des recrutement plus ouverts et plus diversifiés ».

Le développement progressif de la professionnalisation des épreuves, la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle et les classes préparatoires intégrées constituent selon le président de la Halde un bilan plutôt positif. C’est ce qu’il a souligné dans un communiqué daté du 25 janvier souligant que « 312 corps et voies d’accès » ont été modifiés et que « le développement progressif des classes préparatoires intégrées » au nombre d’une« vingtaine fin 2010 », permet à des jeunes issus de la diversité de se préparer dans de bonnes conditions aux concours de la fonction publique.

Néanmoins, des progrès restent encore à réaliser au niveau de l’évaluation des procédures de recrutement et de gestion des carrières, notamment pour l’attribution des primes, des promotions au choix et des mobilités. « La gestion des carrières des agents dans la fonction publique doit reposer sur des procédures de transparence, d’objectivité et de traçabilité ».

Éric Molinié a annoncé deux axes de travail avec la DGAFP pour l’année 2011 : « la formation et la sensibilisation des personnels de l’encadrement à la lutte contre les discriminations, et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ».

Pour en savoir plus :

Suivi de la charte pour la promotion de l’égalité dans la Fonction publique

L'analyse des spécialistes

  • Rupture conventionnelle dans la fonction publique : les précisions de la décision n°2020-860 QPC Fonction publique

    Rupture conventionnelle dans la fonction publique: les précisions de la décision n°2020-860 QPC

    21/10/20
    En rappelant que la rupture conventionnelle « ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties », dans sa décision n° 2020-860 QPC, le Conseil constitutionnel souligne la nature contractuelle de cette procédure et affirme que tout fonctionnaire peut alors être assisté par l'organisation syndicale de son choix, qu'elle soit représentative ou non.
  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ? Intercommunalité

    Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ?

    02/10/20
    Au 1er octobre 2020, le sort des syndicats de communes exerçant cette compétence à la date du transfert de la compétence à une communauté de communes ou communauté d'agglomération semble partiellement scellé.
  • Tous les articles juridiques