L'Assemblée rejette un texte visant à maintenir en fonction le préfet Lambert (commission)

Fonction publique

L’Assemblée a rejeté mercredi en commission un projet de loi visant avant tout, ont dénoncé la gauche mais aussi une partie de l’UMP, à maintenir en fonction le préfet de Seine Saint-Denis, Christian Lambert, proche de Nicolas Sarkozy, a-t-on appris de source parlementaire.

Le texte, déjà voté la semaine dernière au Sénat, a été rejeté en commission des Lois par 19 voix contre 19 (l’égalité de voix entraînant toujours un rejet). La gauche a dénoncé un projet de loi « ad hominem » tandis que, fait rare, plusieurs élus UMP, dont les anciens ministres Dominique Bussereau et Patrick Devedjian, ont eux aussi voté contre ce « texte de circonstance ».

Le projet de loi sur « le maintien en fonctions au-delà de la limite d’âge de fonctionnaires nommés dans des emplois à la décision du gouvernement » sera toutefois débattu le 26 mai en séance publique au Palais Bourbon.

Le préfet de Seine-Saint-Denis Christian Lambert fêtera le 5 juin son 65e anniversaire, limite d’âge prévue pour les fonctionnaires nommés à des « emplois supérieurs » par le gouvernement.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

L'analyse des spécialistes

  • Revue de l'actualité juridique territoriale #1 : la réforme territoriale Administration

    Revue de l’actualité juridique territoriale #1 : la réforme territoriale

    18/06/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019 Sécurité

    Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019

    03/06/19
    Partant du constat que les manifestations sur la voie publique sont désormais fréquemment émaillées de graves incidents et d’actes de dégradation, le législateur a décidé de s’emparer du sujet pour durcir l’arsenal juridique en vigueur et mieux prévenir ces phénomènes d’ultra violence lors de rassemblements publics1.
  • Le retrait de délégation à un adjoint Élus

    Le retrait de délégation à un adjoint

    02/05/19
    « L'adjoint au maire est élu par le conseil municipal (et non pas nommé par le maire), mais, à l'exception de ses qualités d'officier d'état-civil et d'officier de police judiciaire, qu'il exerce de plein droit, il ne dispose de compétences que dans la mesure où le maire lui en délègue ».
  • Tous les articles juridiques