Les agents publics populaires aux yeux des français

Fonction publique

Selon un sondage Ipsos réalisé pour la Gazette des communes et la mutuelle nationale territoriale, les français ont majoritairement une bonne image de la fonction publique.

Les plus populaires sont les agents de la fonction publique hospitalière, dont 91% des sondés ont une bonne opinion. Mais les agents des collectivités sont eux aussi bien aimés des administrés, puisque 74% des personnes interrogées en ont une bonne image. Les agents de l’Etat, eux, ne sont populaires « que » auprès de 71% des sondés. Si bien que 66% encourageraient leurs enfants si ces derniers souhaitaient intégrer la fonction publique, et pas pour des salaires mirobolants, puisque 38% estiment que les fonctionnaires sont trop peu payés, et que 40% estiment leur rémunération ni trop forte, ni trop faible. Des agents bien vus et pas excessivement chers : pas étonnant donc que 58% des personnes interrogées souhaitent que l’on remplace l’ensemble des fonctionnaires partant à la retraite, ou presque, contre 40% souhaitant qu’on n’en remplace qu’une partie. Bref, les français semblent attachés à leurs fonctions publiques, et estiment que les évolutions pour celles-ci proposées par les candidats aux élections présidentielles joueront un rôle (pour 67% d’entre eux) dans la campagne, et pèseront sur leurs choix.

L'analyse des spécialistes

  • Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales Élus

    Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales

    11/02/20
    La loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique consacre un titre II intitulé « simplifier le fonctionnement du conseil municipal ». Ces mesures auront un impact essentiellement dans les communes de petites tailles.
  • Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020 Urbanisme

    Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020

    06/02/20
    En repoussant la date de caducité des plans d’occupation des sols (POS) du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, le législateur offre un nouveau répit aux communes membres d’intercommunalités dont le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) est en cours d’élaboration.
  • "Circulaire Castaner" : le Conseil d'État, garant du clivage gauche/droite ? Élus

    « Circulaire Castaner » : le Conseil d’État, garant du clivage gauche/droite ?

    04/02/20
    Dans son ordonnance n° 437675, 437795, 437805, 437824, 437910, 437933 du 31 janvier 20201, le Conseil d'État a partiellement suspendu l'exécution de la circulaire du 10 décembre 2019 du ministre de l'Intérieur relative à l'attribution des nuances politiques aux candidats aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020.
  • Tous les articles juridiques