Une association réclame un décret sur les retraites des fonctionnaires handicapés

Handicap

Une association a pressé mardi 11 septembre le gouvernement de publier un décret d’application d’une loi permettant aux fonctionnaires handicapés de partir en retraite anticipée avec une majoration de pension, déplorant « qu’il faille plus de deux mois pour obtenir quatre signatures sur un papier ».

Dans une lettre ouverte au ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, le Comité pour le droit au travail des handicapés et l’égalité des droits (Cdthed), basé à Échirolles (Isère), souligne que « le retard incompréhensible pris dans la publication de ce décret place (…) les intéressés dans une angoisse croissante ».

Selon Henry Galy, président du Cdthed, le décret donnerait droit à une majoration de pension à un fonctionnaire handicapé, qui n’aurait pu mener une carrière complète du fait de son handicap. Cette majoration lui « permettrait de toucher l’équivalent de la retraite d’une personne ayant mené une carrière complète », a expliqué M. Galy. La publication du décret permettrait en outre « d’aligner les droits à la retraite anticipée des fonctionnaires handicapés sur les droits des salariés handicapés du secteur privé », a ajouté M. Galy.

Dans sa lettre ouverte, le Cdthed pointe le fait qu’il ne manquerait plus que la signature du ministre de l’Économie, sur les quatre nécessaires, pour que le décret soit publié. Le comité affirme qu’il a alerté le gouvernement sur cette situation depuis deux mois. « Rien ne saurait justifier qu’il faille plus de deux mois pour obtenir quatre signatures sur un papier », déplore-t-il. D’autant qu' »il y a urgence, » souligne le Cdthed, car des fonctionnaires ont fait valoir leur droit à une retraite anticipée et risquent de partir sans cette majoration de pension.

Si le décret tardait encore à être publié, le Comité prévoit de manifester son « mécontentement » à l’occasion des Journées parlementaires socialistes à Dijon les 19 et 20 septembre. « Et, dans le pire des cas, nous envisageons également de nous rendre devant votre ministère le lundi 24 septembre », prévient le Cdthed.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

L'analyse des spécialistes

  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ? Intercommunalité

    Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ?

    02/10/20
    Au 1er octobre 2020, le sort des syndicats de communes exerçant cette compétence à la date du transfert de la compétence à une communauté de communes ou communauté d'agglomération semble partiellement scellé.
  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Tous les articles juridiques