Encourager la participation des personnes en situation d’exclusion

Insertion

Le CNLE formule des recommandations sur la participation des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion.

Le groupe de travail du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) présidé par le député UMP des Yvelines, Étienne Pinte, a remis, le 21 octobre, à la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, ses « recommandations pour améliorer la participation des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques ». Les propositions du groupe de travail ont été élaborées dans le cadre d’une mission confiée par la ministre au député, le 28 février dernier.

Les principales recommandations du rapport du groupe de travail du CNLE portent sur :

– Le développement de formations initiales et continues communes aux personnes en situation de précarité, aux professionnels (travailleurs sociaux) et aux élus pour mettre en œuvre une participation effective ;
– La mise en place de conférences de consensus au niveau régional, ouvertes au grand public, et permettant de mesurer l’impact de la participation, d’en montrer les réussites et les résultats concrets ;
– La création d’un collège des personnes en situation de pauvreté ou de précarité au sein du CNLE.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum