Les élus d’Alsace votent la création d’une collectivité territoriale unique

Intercommunalité

Les élus alsaciens ont adopté samedi 24 novembre 2012 à Strasbourg le projet de création d’une « collectivité territoriale d’Alsace » qui pourra, selon ses partisans, « gagner en efficacité et en simplicité » et « renforcer le poids politique de la région ».

Les 122 membres du conseil régional et des conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, ont approuvé le projet de fusion des trois assemblées à une large majorité (108 pour, 5 contre, 9 abstentions). Les électeurs alsaciens se prononceront lors d’un référendum qui devrait avoir lieu le 7 avril 2013. Cette collectivité pourrait voir le jour en 2015.

La future « collectivité territoriale d’Alsace » doit permettre selon ses promoteurs de gagner en efficacité dans des domaines où les compétences des collectivités actuelles s’entremêlent, et d’obtenir de l’État de nouveaux transferts de responsabilité, dans l’éducation, les transports, la culture, le logement ou le développement économique.

Le projet est porté par le président (UMP) de la région, Philippe Richert, qui a reçu le soutien des présidents (également UMP) des conseils généraux du Bas-Rhin Guy-Dominique Kennel et du Haut-Rhin Charles Buttner. Côté opposition régionale, les écologistes se sont prononcés pour, avec des réserves sur le mode de scrutin, alors que les socialistes ont dénoncé un projet « précipité ». Le Front national a voté pour en se disant toutefois « perplexe ».

La future « Assemblée d’Alsace » siègera à Strasbourg, et son « conseil exécutif » à Colmar. Une partie des futurs élus sera élue au scrutin majoritaire, l’autre partie à la proportionnelle. Chaque liste sera à parité homme-femme. La collectivité comprendra également des « conférences départementales » et des « conseils de territoires de vie », composée de membres de l’assemblée

Densément peuplée (1,8 million d’habitants), l’Alsace est la plus petite région de France métropolitaine par sa superficie, et beaucoup jugent obsolète sa division en deux départements.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum