La région Île-de-France invite les lycéens à pousser la porte des librairies

Jeunesse

La Quinzaine de la librairie réunira lycéens et auteurs dans les librairies franciliennes, lors d’une cinquantaine de rencontres organisées dans l’ensemble de la région.

Le conseil régional d’Île-de-France est bien décidé à poursuivre ses actions auprès des lycéens afin de les sensibiliser à l’univers du livre et de la lecture. Ainsi, du 14 au 25 mai 2018, la Quinzaine de la librairie réunira lycéens et auteurs dans les librairies franciliennes, lors d’une cinquantaine de rencontres organisées dans l’ensemble de la région. « Une nouvelle occasion pour donner au jeune public le goût de lire et lui faire découvrir un métier important dans la chaîne du livre : celui de libraire », explique la région.

Pendant quinze jours, dans toute la région Île-de-France, des librairies accueilleront une cinquantaine de classes de lycées franciliens, afin de permettre la rencontre entre les lycéens, un auteur, une librairie et une bibliothèque. Durant deux heures, les élèves profiteront d’échanges nombreux, riches et variés : échanges tout d’abord avec le libraire qui les accueille et leur présentera son espace, son métier et son parcours ; échanges ensuite avec un auteur autour de son travail, sa façon d’appréhender l’écriture, son rapport à la lecture, ses sources d’inspirations… Pour clore chaque rencontre, les lycéens échangeront avec l’ensemble des professionnels présents qui les accompagneront dans le choix d’un livre, qu’ils pourront s’offrir grâce au chèque-lire d’une valeur de 18 euros offert à cette occasion par le conseil régional.

« Pour nous, le rôle des institutions publiques est primordial dans l’aide à la filière du livre », expliquent Céline Arrault et Christine Pignot, libraires au Pain de 4 livres, à Yerres (Essonne), et participantes à la Quinzaine de la librairie cette  année. « Cela permet entre autres de renforcer nos rayons : nous avons, par exemple, pu développer notre fonds d’essais littéraires. Nous travaillons aussi dans le cadre de marchés publics pour fournir les bibliothèques ou les collectivités ». En 2016 et 2017, 48 librairies ont bénéficié de 60 aides de la région « assurant ainsi la vitalité d’un maillon essentiel et pourtant fragile de la chaîne du livre ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum