La Défenseure des enfants s’inquiète de la reprise des expulsions locatives de familles avec enfants

Lutte contre les exclusions
Lutte contre les exclusions

Dominique Versini a demandé, le 19 mars, au gouvernement de suspendre, en 2010, les expulsions locatives concernant les familles reconnues prioritaires au titre du droit au logement opposable (DALO).

Avec la fin de la trêve hivernale, décrétée le lundi 15 mars 2010, les expulsions locatives « vont reprendre, frappant directement des familles déjà fragilisées », s’alarme la Défenseure des enfants. Dominique Versini dénonce, en particulier, « la situation extrêmement préoccupante du logement en France pour les familles les plus vulnérables ». De fait, 100 000 décisions de justice relatives à l’expulsion sont prononcées chaque année et, en 2008, 11 300 expulsions ont été effectuées avec l’appui de la force publique. Cette pratique est « particulièrement traumatisante pour les enfants », insiste leur Défenseure, en notant que ce chiffre a doublé en 10 ans ! Dominique Versini rappelle qu’il manque 800 000 logements en France, dont 500 000 pour les ménages modestes. En outre, 25 % des familles pauvres avec enfants vivent dans un logement surpeuplé, les foyers monoparentaux et les familles nombreuses étant particulièrement exposés.

Face à ce constat alarmant, la Défenseure des enfants reprend à son compte les observations formulées par le comité de suivi de la mise en œuvre du droit au logement opposable (DALO). Dans une récente motion, celui-ci souligne que des familles, reconnues prioritaires au titre du DALO, risquent d’être expulsées sans solution de relogement. Il s’agit là d’ « un véritable dysfonctionnement de l’État », estime le comité, rejoint par Dominique Versini.
En cette année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, la Défenseure des enfants demande donc, « à nouveau, aux pouvoirs publics que le logement constitue véritablement une priorité nationale, notamment en privilégiant l’accompagnement des familles sur le plan social, financier et juridique ». Elle invite, également, le gouvernement à suspendre, en 2010, les expulsions locatives concernant les familles reconnues prioritaires au titre du DALO.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum