Observatoire de l'emploi : une étude sur les mouvements des personnels territoriaux

Management

En plein débat sur les déficits publics, l’Observatoire de l’emploi des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale vient de publier une étude sur les mouvements de personnels territoriaux en 2007.

L’étude de l’Observatoire du CNFPT établit qu’en 2007, les flux d’entrées se sont fortement accrus, essentiellement du fait des transferts de compétences de l’État vers les régions et les départements (notamment des techniciens ouvriers de service de l’Éducation nationale et de l’Agriculture), alors que les flux de départs sont restés quasiment stables par rapport à 2005. Au total, sur 100 agents présents fin 2007, 11,1 ont été recrutés au cours de l’année, contre 8,2 en 2005. Ce taux de recrutements s’établit à 8,5 pour les agents titulaires et stagiaires, en forte augmentation par rapport à 2005 (5,5 recrutés en 2005). Pour les agents non titulaires, il progresse également, passant de 24,6 en 2005 à 27,7 en 2007.

Recrutement des personnels C

Selon l’Observatoire, les transferts de personnels de l’État vers les régions et les départements expliquent la forte augmentation du taux de recrutements en 2007 chez les agents de catégorie C. Alors que les taux de recrutements des agents de catégories A et B demeurent stables par rapport à 2005, ceux de la catégorie C enregistrent un bond sensible, passant de 7,4 % en 2005 à 11,2 % en 2007.

Taux de départs

Dans le même temps, souligne l’étude, les départs représentent 7,8 agents pour 100 agents présents fin 2007, contre 7,3 en 2005. Ce sont, dans les régions, les centres de gestion (CDG) et au CNFPT que le taux de départs a le plus augmenté. En 2007, rapporté à un effectif de 100 agents titulaires ou stagiaires présents en fin d’année, on compte 5,1 départs de collectivités au cours de l’année, contre 4,5 en 2005. Un taux en hausse modérée par rapport à 2005, explique l’étude, alors qu’il avait baissé entre 2003 et 2005.

Franck Vercuse

Texte de référence :

Téléchargez le document au format pdf Mouvements de personnels territoriaux en 2007, étude de l’Observatoire de l’emploi des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale (janvier 2010)

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques