Partenariats public-privé : un outil de modernisation

Partenariat public-privé

Hervé Novelli, secrétaire d’État chargé du commerce, a réaffirmé, lors des rencontres internationales des partenariats public-privé (LRi PPP) qui ont eu lieu les 21 et 22 octobre, que les PPP faisaient partie des instruments nouveaux qui avant, pendant et après la crise conservent toute leur place dans le dispositif d’investissement public.

« Ce sont des outils de la modernisation de la gestion publique
», affirme le secrétaire d’État, « le PPP, avant d’être un mode de financement, est un outil d’optimisation de la gestion et de la commande publique. Son développement depuis cinq ans prouve que les acteurs publics peuvent tirer bénéfice de la gestion privée.
»

Cette prestation globale « oblige les collectivités à penser les projets en termes de coût global d’utilisation
» et sur le long terme. « Une révolution
», affirme-t-il, « pour ces partenariats auxquels la crise a offert un nouvel attrait.
»

L'analyse des spécialistes

  • L'entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ? Santé

    L’entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ?

    03/07/20
    Le remplacement de la notation par l’entretien professionnel dans la fonction publique hospitalière vise à retisser le lien - altéré par le système de notation - entre la valeur professionnelle de l’agent, sa rémunération et le déroulement de sa carrière.
  • Second tour des élections municipales et procurations Élus

    Second tour des élections municipales et procurations

    23/06/20
    L'actualité récente relative au second tour des élections municipales, notamment les articles dans la presse faisant état de manœuvres frauduleuses en ce qui concerne l'établissement des procurations, a relégué en arrière-plan deux textes récents qui assouplissent les conditions des procurations pour lutter contre l'abstention. Toutefois, une vigilance sera nécessaire pour garantir la sincérité du scrutin.
  • La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020 Élus

    La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020

    18/06/20
    La loi du 23 mars 2020 a maintenu le premier tour du 15 mars 2020 et reporté le second tour des élections municipales. Dans une décision n° 2020-849 QPC du 17 juin 2020 M. Daniel D. et autres, le Conseil constitutionnel a jugé que cette loi est conforme à la Constitution1.
  • Tous les articles juridiques