Politique du handicap : l’UNAPEI réclame un plan d’urgence

Personnes handicapées

L’UNAPEI demande au gouvernement de respecter les engagements pris par le président de la République durant la campagne électorale.

Le 3 mai 2017, à l’occasion du débat de l’entre-deux-tours de l’élection Présidentielle, Emmanuel Macron consacrait sa carte blanche au handicap et annonçait des actions concrètes pour les personnes handicapées et leurs proches. « C’est un signal fort pour les 12 millions de citoyens français en situation de handicap », a salué l’UNAPEI. Aujourd’hui, l’association appelle le gouvernement d’Édouard Philippe à respecter les engagements du Président de la République auprès des personnes handicapées. « Cela devra passer par la mise en œuvre d’une politique ambitieuse du handicap, qui soit transversale et assortie de véritables moyens », explique l’UNAPEI. Et l’association d’insister : « La France doit réarmer sa politique du handicap. »

Selon l’association, le gouvernement devra d’abord « rassurer les acteurs du handicap, las des politiques sectorielles qui n’ont cessé de brider la construction d’une véritable société inclusive et solidaire. » L’accès des personnes handicapées à l’éducation, à la formation, au travail, à la santé « ne peut plus être optionnel et leur citoyenneté doit enfin devenir une réalité », répète l’UNAPEI.

En 2017, plus de 47 500 personnes handicapées sont encore sans solution d’accompagnement adapté à leurs besoins, rappelle-t-elle. Pour elles, l’UNAPEI réclame la mise en œuvre d’un plan d’urgence. L’association demande qu’une « réelle impulsion » soit donnée par l’ensemble des décideurs politiques, pour que cessent les exils en Belgique et pour déployer, partout en France, des accompagnements de proximité adaptés aux besoins des personnes handicapées. « La société inclusive et solidaire attendue par toutes les personnes handicapées et leurs proches se construira avec l’impulsion des décideurs publics. »

Pour interpeller largement, l’UNAPEI a lancé, simultanément à l’envoi d’une lettre ouverte au Premier ministre, une action sur Twitter intitulée : #QUIVALEFAIRE.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum