Le gouvernement vise 80 000 à 100 000 places de crèche supplémentaires

Petite enfance

La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a estimé que la future réforme du congé parental permettrait de financer entre 80 000 et 100 000 places de crèche d’ici 2017, dans un entretien mis en ligne jeudi sur le site du quotidien Les Échos.

Cet article fait partie du dossier :

Action Sociale Structures d’accueil petite enfance : la nouvelle donne Voir le dossier

« La durée maximale du congé parental restera de trois ans, mais une partie, sans doute six mois, devra être prise par le deuxième parent. Pour le premier enfant, la durée maximale, aujourd’hui de six mois, pourra être doublée : il y aura six mois supplémentaires proposés au deuxième parent pour favoriser le partage », a-t-elle expliqué.

Selon la ministre, « la montée en charge devrait être progressive », car « sans doute tous les pères n’utiliseront pas cette possibilité du jour au lendemain ». « Les marges de manœuvre financières laissées par cette montée en charge progressive serviront à construire des places de crèche supplémentaires », poursuit-elle, estimant qu’un « objectif de 80 000 à 100 000 places pendant le quinquennat serait à la fois ambitieux et réaliste ».

Il manque aujourd’hui entre 300 000 et 500 000 places d’accueil pour les enfants de moins de trois ans.

Jusqu’ici, le gouvernement n’avait pas souhaité s’engager sur des objectifs chiffrés concernant l’accueil des jeunes enfants.
Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum