Protection de l’enfance : l’Anesm se penche sur l’exercice de l’autorité parentale

Protection de l'enfance

L’exercice de l’autorité parentale dans le cadre du placement d’un enfant fait l’objet d’une nouvelle recommandation émise par l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) a mis en ligne, début mars, sur son site internet, une nouvelle recommandation de bonnes pratiques professionnelles intitulée « L’exercice de l’autorité parentale dans le cadre du placement ». S’inscrivant dans le champ de la protection de l’enfance, cette nouvelle recommandation intéresse l’ensemble des établissements et services sociaux et médico-sociaux accueillant des enfants placés dans différents contextes : accueil provisoire dans le cadre de la protection administrative ou placement judiciaire, civil ou pénal.

Cette recommandation propose aux professionnels « des repères et des jalons pour faire coexister les droits des parents et l’intérêt de l’enfant dans le cadre du placement », explique l’Anesm. Le texte concerne, également, les personnes accueillies, les parents, leurs représentants, et peut servir de base pour les échanges et le dialogue, notamment au sein des conseils de la vie sociale (CVS). Enfin, cette recommandation s’inscrit dans le contexte de la réforme de la protection de l’enfance découlant de la loi n° 2007-293 du 5 mars 2007, « qui devrait faire évoluer les pratiques et amener, ainsi, les parents et les professionnels à mieux percevoir le sens de leur responsabilité respective », estime l’Anesm.

Pour en savoir plus :

Le texte de la recommandation est disponible sur le site internet de l’Anesm : www.anesm.sante.gouv.fr

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum