Exonération de cotisations pour les stagiaires de l'Enseignement

Protection sociale

La gratification versée aux stagiaires de l’Enseignement est exonérée de cotisations et de contributions sociales (patronales et salariales).

La gratification des stagiaires n’est pas une rémunération mais une « récompense » de leur investissement et des services qu’ils ont effectivement rendus à la collectivité territoriale. En application des dispositions de la circulaire ministérielle du 4 novembre 2009, l’octroi de cette gratification dans la Fonction publique territoriale est facultatif (même pour les stages d’une durée supérieure à deux mois) tandis qu’il est obligatoire pour le secteur privé et les administrations de la Fonction publique d’État.

A compter du 1er janvier 2012, la gratification versée aux stagiaires de l’Enseignement est exonérée de cotisations et de contributions sociales (patronales et salariales) si elle ne dépasse pas le seuil suivant : 12,5 % x plafond horaire sécurité sociale (23 € au 1er janvier 2012) x 151 H 67 soit 436,05 €.

L'analyse des spécialistes

  • Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ?

    21/07/21
    Le projet de loi n° 4386 relatif à la gestion de la crise sanitaire ne prévoit pas la vaccination obligatoire pour l'ensemble des agents publics.
  • Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ?

    13/07/21
    Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a rendu le 30 juin 2021 un avis défavorable au projet de décret fixant les dispositions relatives aux emplois d'expert de haut niveau et de directeur de projet pouvant être créés dans les collectivités territoriales et leurs établissements publics.
  • Que dit la loi pour la sécurité globale préservant les libertés sur l’activité de sécurité privé des anciens gendarmes et policiers ? Sécurité

    Que dit la loi pour la sécurité globale préservant les libertés sur l’activité de sécurité privé des anciens gendarmes et policiers ?

    07/07/21
    L'article 31 de la loi pour la sécurité globale préservant les libertés autorise la possibilité pour les policiers nationaux de cumuler, de façon dérogatoire, leur retraite avec un salaire tiré d'une activité de sécurité privée.
  • Tous les articles juridiques