Le CSFPT va examiner le projet de décret sur la protection sociale complémentaire

Protection sociale

Ce texte, attendu depuis longtemps, reçoit un accueil globalement positif.

Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) examinera, le 14 décembre, le projet de décret relatif à la participation des collectivités au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents, avant de travailler sur ce texte en séance plénière, le 22 décembre. Pour le moment, cette version du texte occasionne des réactions positives au sein du CSFPT. Les syndicats, de leur côté, auraient préféré qu’il soit fait mention de leur rôle dans la définition des choix.

Le projet de décret, provisoire car il doit encore passer devant la Commission européenne, était attendu depuis longtemps. En effet, celui concernant les agents de l’État est paru en septembre 2007.

Le texte prévoit que l’aide de l’employeur est facultative et non plafonnée. Elle pourra bénéficier à des contrats labellisés ou être apportée dans le cadre d’une convention de participation souscrite auprès d’un organisme retenu par appel d’offres. Elle pourra concerner les agents de droit privé, dont les contrats aidés, ainsi que les retraités de l’Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités territoriales (Ircantec) qui « ont été recrutés contractuellement pendant une durée minimale de six ans ».

Texte de référence :

Le projet de décret relatif à la participation des collectivités au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents

L'analyse des spécialistes

  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Tous les articles juridiques