Fonctionnaires: les gestes du gouvernement

Rémunération

Pressé par sa majorité, le Premier ministre Manuel Valls a lâché du lest lundi 28 avril sur plusieurs mesures du plan de rigueur, dont le gel des retraites, la revalorisation du RSA et confirmé la hausse des salaires des fonctionnaires les moins bien rémunérés.

Le Premier ministre a confirmé des mesures annoncées l’an dernier en faveur des fonctionnaires les moins bien payés. Cela représente « en moyenne 440 euros de salaire net en plus dès l’an prochain pour 1,6 million d’agents » en catégorie C et B en début de carrière, selon M. Valls.

Dès février 2013, la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu avait annoncé ce coup de pouce envers les plus mal payés, au moment où elle annonçait le maintien du gel du point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires, pour 2013. Cette mesure s’est déjà traduite au 1er février dernier par des augmentations allant de 4,6 euros à 46 euros mensuels pour ces agents. Elle doit aussi se traduire au 1er janvier 2015 par l’attribution de 5 points d’indice aux agents de catégorie C, selon le ministère. Près de la moitié des quelque 5 millions d’agents appartiennent à la catégorie C (les autres étant en catégorie B ou A, les mieux rémunérés).

Pour les autres, une revalorisation n’est pas au programme à ce stade, le gouvernement ayant décidé de maintenir le gel du point jusqu’en 2017. Mais Manuel Valls a confirmé l’introduction d’une « clause de revoyure » pour revenir en fonction de la croissance sur ce gel. La dernière revalorisation du point d’indice, de 0,5 %, remonte à 2010.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Que dit l'ordonnance du 25 mars 2020 sur la dérogation au principe de la responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics durant l'épidémie de Covid-19 ? Finances locales

    Que dit l’ordonnance du 25 mars 2020 sur la dérogation au principe de la responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics durant l’épidémie de Covid-19 ?

    31/03/20
    Prise en application du h du 1° du I de l'article 11 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19, l'ordonnance n° 2020-326 du 25 mars 2020 précise les modalités dans lesquelles il pourra être temporairement dérogé au principe de la responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics.
  • Mesures de continuité budgétaire, financière et fiscale des communes et des intercommunalités afin de faire face aux conséquences de l'épidémie de Covid-19 Finances locales

    Mesures de continuité budgétaire, financière et fiscale des communes et des intercommunalités afin de faire face aux conséquences de l’épidémie de Covid-19

    26/03/20
    L'ordonnance n° 2020-330 du 25 mars 2020 vise à permettre aux collectivités territoriales et aux établissements publics locaux non seulement de financer l'exercice de leurs compétences, mais également d'assurer le maintien des services publics et la rémunération des agents publics qu'elles emploient.
  • La loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19 : quels apports relatifs à la gouvernance, à l'organisation et au fonctionnement des communes et des intercommunalités ? Élus

    Que dit la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19 concernant la gouvernance, l’organisation et le fonctionnement des communes et des intercommunalités ?

    26/03/20
    La loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19 apporte des précisions sur la gouvernance, l'organisation et le fonctionnement des communes et des intercommunalités pendant le confinement. Tour d'horizon des principales mesures.
  • Tous les articles juridiques