Rappels de rémunérations et prélèvement à la source

Rémunération

La réponse à la question écrite n° 13747 du 30 avril 2019 est relative au prélèvement à la source et aux rappels de rémunérations.

Les rappels de rémunérations versés en 2018 constituent des revenus différés lorsque les sommes versées auraient dû être versées au cours d’une année antérieure et n’ouvrent pas droit au crédit d’impôt de modernisation du recouvrement (CIMR) permettant d’annuler l’impôt sur les revenus de 2018 non exceptionnels. L’application du prélèvement à la source suit la règle, selon laquelle les revenus perçus au titre d’une année considérée sont imposables au titre de cette même année, et non au titre de la période d’activité qu’ils concernent. Aussi, les rappels de rémunérations suite à des changements de situation, d’échelon par exemple, qui auraient dû être perçus en 2018 et qui l’ont été en 2019 ne peuvent faire l’objet d’une exonération d’impôt ou d’une quelconque compensation.

 

Texte de référence : Question n° 13747 de Mme Anne Blanc (La République en Marche – Aveyron) du 30 octobre 2018, Réponse publiée au JOAN le 30 avril 2019

L'analyse des spécialistes

  • Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ?

    27/07/21
    Le texte de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire prévoit une suspension pour les agents publics hospitaliers qui refuseraient de se faire vacciner contre la Covid-19. Ce texte s'éloigne de l'esprit de l'article 30 de la loi du 13 juillet 1983 prévoyant la suspension de l'ensemble des fonctionnaires. Décryptage.
  • Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ?

    21/07/21
    Le projet de loi n° 4386 relatif à la gestion de la crise sanitaire ne prévoit pas la vaccination obligatoire pour l'ensemble des agents publics.
  • Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ?

    13/07/21
    Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a rendu le 30 juin 2021 un avis défavorable au projet de décret fixant les dispositions relatives aux emplois d'expert de haut niveau et de directeur de projet pouvant être créés dans les collectivités territoriales et leurs établissements publics.
  • Tous les articles juridiques