Départ anticipé en retraite des fonctionnaires parents de trois enfants

Retraite

Une circulaire appelle l’attention des employeurs territoriaux sur les dispositions transitoires de départ en retraite anticipé prévues par la loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites.

L’article 44 de la loi portant réforme des retraites modifie l’article L. 24 du Code des pensions civiles et militaires de retraite et « met fin, à compter du 11 novembre 2010 date de son entrée en vigueur, au dispositif de départ anticipé en retraite pour les fonctionnaires parents de trois enfants ». Toutefois, il prévoit « des mesures transitoires afin de prendre en compte la situation des fonctionnaires réunissant d’ores et déjà, ou dans un délai proche, les conditions de quinze ans de services effectifs et de trois enfants ».
La circulaire expose les règles applicables en distinguant les situations :

  • des fonctionnaires réunissant les conditions avant le 1er janvier 2011 et partant en retraite avant le 1er juillet 2011 ;
  • des fonctionnaires réunissant les conditions avant le 1er janvier 2011 et qui sont à cinq ans de l’âge d’ouverture des droits à pension en vigueur jusqu’au 30 juin 2011 ;
  • des fonctionnaires réunissant les conditions avant le 1er janvier 2012.

Textes de référence :

Loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites

Circulaire n° COTB1030201C du 3 décembre 2010

L'analyse des spécialistes

  • L'entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ? Santé

    L’entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ?

    03/07/20
    Le remplacement de la notation par l’entretien professionnel dans la fonction publique hospitalière vise à retisser le lien - altéré par le système de notation - entre la valeur professionnelle de l’agent, sa rémunération et le déroulement de sa carrière.
  • Second tour des élections municipales et procurations Élus

    Second tour des élections municipales et procurations

    23/06/20
    L'actualité récente relative au second tour des élections municipales, notamment les articles dans la presse faisant état de manœuvres frauduleuses en ce qui concerne l'établissement des procurations, a relégué en arrière-plan deux textes récents qui assouplissent les conditions des procurations pour lutter contre l'abstention. Toutefois, une vigilance sera nécessaire pour garantir la sincérité du scrutin.
  • La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020 Élus

    La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020

    18/06/20
    La loi du 23 mars 2020 a maintenu le premier tour du 15 mars 2020 et reporté le second tour des élections municipales. Dans une décision n° 2020-849 QPC du 17 juin 2020 M. Daniel D. et autres, le Conseil constitutionnel a jugé que cette loi est conforme à la Constitution1.
  • Tous les articles juridiques