Urgent : fin de la cessation progressive d'activité

Retraite

La loi sur les retraites du 9 novembre 2010 fixe le 1er janvier 2011 comme date de fin de ce dispositif.

Les agents souhaitant demander le bénéfice de la cessation progressive d’activité (CPA) doivent le faire au plus tard le 31 décembre 2010. En effet, l’article 54 de la loi du 9 novembre 2010 sur les retraites met fin au dispositif à compter du 1er janvier 2011, rappelle une circulaire du 6 décembre 2010.

Les demandes arrivant à cette date et ensuite seront donc rejetées. Sauf pour « le cas particulier des personnels non enseignants atteignant l’âge de 57 ans au cours du mois de décembre 2010 », qui pourront entrer en CPA jusqu’au 1er janvier 2011 inclus. Ce dispositif concerne les fonctionnaires de 57 ans et plus qui occupent un emploi à temps complet.

Charlotte de L’escale
 

Texte de référence :

Circulaire du 6 décembre 2010 relative aux conséquences de la loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites sur les modalités d’entrée et de sortie du dispositif de essation progressive d’activité

L'analyse des spécialistes

  • L'entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ? Santé

    L’entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ?

    03/07/20
    Le remplacement de la notation par l’entretien professionnel dans la fonction publique hospitalière vise à retisser le lien - altéré par le système de notation - entre la valeur professionnelle de l’agent, sa rémunération et le déroulement de sa carrière.
  • Second tour des élections municipales et procurations Élus

    Second tour des élections municipales et procurations

    23/06/20
    L'actualité récente relative au second tour des élections municipales, notamment les articles dans la presse faisant état de manœuvres frauduleuses en ce qui concerne l'établissement des procurations, a relégué en arrière-plan deux textes récents qui assouplissent les conditions des procurations pour lutter contre l'abstention. Toutefois, une vigilance sera nécessaire pour garantir la sincérité du scrutin.
  • La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020 Élus

    La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020

    18/06/20
    La loi du 23 mars 2020 a maintenu le premier tour du 15 mars 2020 et reporté le second tour des élections municipales. Dans une décision n° 2020-849 QPC du 17 juin 2020 M. Daniel D. et autres, le Conseil constitutionnel a jugé que cette loi est conforme à la Constitution1.
  • Tous les articles juridiques