Les arrêts maladie plus nombreux mais plus courts chez les fonctionnaires que chez les salariés du privé

Santé et sécurité au travail

Les fonctionnaires sont plus nombreux à avoir été en arrêt maladie que les salariés du privé, mais en moyenne plus brièvement, selon une étude publiée dans le rapport annuel 2015 du ministère de la Fonction publique.

Cet article fait partie du dossier :

RH publiques Du régime général à la Fonction publique hospitalière : Point sur la Réforme des services de santé au travail Voir le dossier

Selon cette étude*, mise en ligne la semaine dernière sur le site du ministère, environ un agent sur trois de la fonction publique (32 % dans la fonction publique de l’État, 35 % dans la fonction publique territoriale et 33 % dans la fonction publique hospitalière), contre 28 % des salariés du secteur privé ont eu « au moins un arrêt maladie dans l’année ».

« Pour sept salariés sur dix, absents au moins une fois, dans la fonction publique comme dans le secteur privé, il ne s’agit cependant que d’un seul arrêt maladie dans l’année », précise l’étude sur les conditions de travail, qui porte sur l’année 2013.

Les fonctionnaires, en particulier les agents de l’État, s’arrêtent moins longtemps que les salariés du secteur privé : 52 % des agents de la fonction publique absents au moins une fois pour maladie se sont arrêtés moins de huit jours dans l’année (56 % dans la FPE, 49 % dans la FPT, 46 % dans la FPH) contre 46 % des salariés du privé.

Dans le public comme dans le privé, les  femmes s’arrêtent plus souvent et plus longtemps que les hommes. « 37 % des femmes de la fonction publique et 32 % des femmes du privé ont eu au moins un arrêt pour raison de santé dans l’année, contre respectivement 28 % et 27 % des hommes », précise l’étude.

Dans la fonction publique comme dans le secteur privé, « la part des salariés ayant eu au moins un arrêt maladie décroit avec l’âge. Ainsi, 31 % des agents de la fonction publique âgés de 50 ans et plus ont eu un arrêt dans l’année, contre 39 % des agents de moins 30 ans ».

« Les durées d’absence sont en revanche plus longues chez les salariés les plus âgés : 29 % des agents de la fonction publique âgés de 50 ans et plus ayant eu un arrêt dans l’année se sont absentés au moins 30 jours, contre 14 % pour les moins de 30 ans ».

Par ailleurs, « les agents de la fonction publique hospitalière, pourtant fortement exposés à des conditions de travail difficiles ne sont pas plus souvent absents pour raisons de santé », souligne l’étude.

Côté effectifs, les derniers chiffres actualisés du rapport annuel 2015 font état de 5,4 millions d’agents dont 2,3 millions dans la fonction publique d’État, 1,8 million dans la fonction publique territoriale et 1,1 million dans la fonction publique hospitalière.

 

* Source : Rapport annuel sur l’état de la fonction publique, DGAFP, édition 2015, 464 pages

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2015

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum