Accidents de service et maladies professionnelles

Santé et sécurité au travail

La Haute juridiction précise les modalités de versement du traitement d’un fonctionnaire avant son départ en retraite d’office dans le cas où il est dans l’incapacité permanente de reprendre ses fonctions.

Le fonctionnaire, placé en congé de maladie au titre d’une affection résultant d’un accident de service ou d’une maladie professionnelle et se trouvant dans l’incapacité permanente de reprendre ses fonctions au terme de tous ses droits à congés peut, en l’absence de toute possibilité de reclassement, être mis d’office à la retraite par anticipation. Il a alors droit, jusqu’à sa mise à la retraite, au maintien du versement soit du plein traitement s’il se trouvait en congé de maladie ou de longue maladie, soit du demi-traitement en cas de congé de longue durée.

Le rapporteur public s’est également prononcé pour intégrer les accidents de service et les maladies professionnelles dans la notion de « causes exceptionnelles prévues à l’article L. 27 du Code des pensions civiles et militaires de retraite » auxquelles renvoie le 2e de l’article 41 de la loi du 9 janvier 1986.

 

Texte de référence : Conseil d’État, Section du Contentieux, n° 374194, 18 décembre 2015, Publié au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l'état d'urgence sanitaire en 2021 ? Élus

    Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l’état d’urgence sanitaire en 2021 ?

    20/01/21
    Dans quelle mesure le projet de loi déposé le 13 janvier 2021 autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, s‘il est adopté en l'état, va-t-il prolonger les mesures dérogatoires en matière de réunions des conseils municipaux et communautaires ?
  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Tous les articles juridiques