La Poste : dégradation de la santé des agents en 2010

Santé et sécurité au travail

La santé des postiers s’est dégradée en 2010, constate le rapport social du groupe présenté ce jeudi en conseil d’administration, rapporte l’AFP.

Augmentation des jours d’arrêts maladie de 6,4% depuis 2009, hausse du nombre de maladies professionnelles et d’accidents du travail (13,7%) : la santé des agents de la Poste s’est dégradée en 2010. Leur absentéisme reste en revanche assez stable, et plus élevé chez les agents les plus âgées. Pour la direction, ces mauvais chiffres sont principalement dus aux mauvaises conditions climatiques de l’hiver dernier. Les syndicats dénoncent eux une dégradation des conditions de travail et la pression croissante que la direction ferait peser sur ses agents, non sans lien selon eux avec le changement de statut de la Poste, devenue société anonyme à capitaux publics.

L'analyse des spécialistes

  • Revue de l'actualité juridique territoriale #1 : la réforme territoriale Administration

    Revue de l’actualité juridique territoriale #1 : la réforme territoriale

    18/06/19
    « WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins ».
  • Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019 Sécurité

    Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019

    03/06/19
    Partant du constat que les manifestations sur la voie publique sont désormais fréquemment émaillées de graves incidents et d’actes de dégradation, le législateur a décidé de s’emparer du sujet pour durcir l’arsenal juridique en vigueur et mieux prévenir ces phénomènes d’ultra violence lors de rassemblements publics1.
  • Le retrait de délégation à un adjoint Élus

    Le retrait de délégation à un adjoint

    02/05/19
    « L'adjoint au maire est élu par le conseil municipal (et non pas nommé par le maire), mais, à l'exception de ses qualités d'officier d'état-civil et d'officier de police judiciaire, qu'il exerce de plein droit, il ne dispose de compétences que dans la mesure où le maire lui en délègue ».
  • Tous les articles juridiques