Obligation vaccinale

Santé et sécurité au travail

Le décret n° 2019-149 du 27 février 2019 modifie le décret n° 2007-1111 du 17 juillet 2007 relatif à l’obligation vaccinale par le vaccin antituberculeux BCG.

Le texte réglementaire a pour objet de suspendre pour certaines activités et professions l’obligation vaccinale par le vaccin antituberculeux BCG obligatoire en vertu de l’article L. 3112-1 du Code de la santé publique. À compter du 1er avril 2019, l’ensemble des filières de formation des travailleurs sociaux (assistants sociaux, techniciens de l’intervention sociale et familiale (Tisf), éducateurs de jeunes enfants) jusqu’alors soumis à cette obligation, en sera dispensé ainsi que les étudiants des filières sanitaires (infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes, auxiliaires de puériculture) et l’ensemble des personnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), des consultations de PMI, des établissements de soins publics et privés et des services départementaux d’incendie et de secours (Sdis).

 

Texte de référence : Décret n° 2019-149 du 27 février 2019 modifiant le décret n° 2007-1111 du 17 juillet 2007 relatif à l’obligation vaccinale par le vaccin antituberculeux BCG

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #9 Développement durable

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #9

    28/10/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Les collectivités locales et l'application de la loi Egalim Développement durable

    Les collectivités locales et l’application de la loi Egalim

    28/10/19
    La loi Egalim a fixé pour 2022 des objectifs aux collectivités territoriales et à leurs établissements publics non seulement pour améliorer la qualité et favoriser la distribution de produits locaux et bios dans les restaurants collectifs scolaires, mais également pour lutter contre le gaspillage et contribuer à l’aide alimentaire. Le point sur ces dispositions.
  • Dématérialisation de l'application du droit des sols au 1er janvier 2022 Urbanisme

    Dématérialisation de l’application du droit des sols au 1er janvier 2022

    22/10/19
    L'action administrative, qu'elle relève de la compétence de l'État ou de celle des collectivités territoriales, s'inscrit désormais dans un contexte de dématérialisation de ses procédures. À partir du 1er janvier 2022, toutes les communes de plus de 3 500 habitants devront mettre en place la dématérialisation des demandes d’autorisations d’urbanisme  : c’est la dématérialisation de l’application du droit des sols (Démat ADS). Retour sur ce vaste chantier que les collectivités doivent mener.
  • Tous les articles juridiques