Troubles dépressifs liés au travail

Santé et sécurité au travail

Le Conseil d’État a rejeté la demande de la ville de Maisons-Lafitte d’annuler un jugement selon lequel un agent municipal avait contracté une maladie dans l’exercice de ses fonctions.

La commune de Maisons-Lafitte demandait l’annulation du jugement du tribunal administratif de Versailles qui avait cassé les décisions du maire refusant de reconnaître la maladie d’une fonctionnaire comme contractée dans l’exercice de ses fonctions. Mercredi 29 septembre 2010, le Conseil d’État a rejeté ce recours.

Brigadier en chef, affectée au service de la police municipale de Maisons-Lafitte, la fonctionnaire avait été placée en congé de longue durée en raison de troubles dépressifs. La législation prévoit le congé de longue durée pour les agents souffrant d’une maladie mentale. Sauf que, contrairement aux trois avis rendus par la commission de réforme, le maire avait refusé de qualifier son atteinte de maladie professionnelle.

Selon le Conseil d’État, et contrairement aux allégations de la municipalité, le tribunal administratif de Versailles n’a pas commis d’erreur de droit. Les rapports des experts psychiatres s’accordent en effet à montrer que la pathologie de l’agent en cause « provenait des circonstances du travail ».

Eva Casset
 

Texte de référence : CE, 29 septembre 2010, décision n° 325935

L'analyse des spécialistes

  • Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales Élus

    Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales

    11/02/20
    La loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique consacre un titre II intitulé « simplifier le fonctionnement du conseil municipal ». Ces mesures auront un impact essentiellement dans les communes de petites tailles.
  • Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020 Urbanisme

    Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020

    06/02/20
    En repoussant la date de caducité des plans d’occupation des sols (POS) du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, le législateur offre un nouveau répit aux communes membres d’intercommunalités dont le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) est en cours d’élaboration.
  • "Circulaire Castaner" : le Conseil d'État, garant du clivage gauche/droite ? Élus

    « Circulaire Castaner » : le Conseil d’État, garant du clivage gauche/droite ?

    04/02/20
    Dans son ordonnance n° 437675, 437795, 437805, 437824, 437910, 437933 du 31 janvier 20201, le Conseil d'État a partiellement suspendu l'exécution de la circulaire du 10 décembre 2019 du ministre de l'Intérieur relative à l'attribution des nuances politiques aux candidats aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020.
  • Tous les articles juridiques