Enquête sur des soupçons de maltraitance dans un hôpital gériatrique du Val-d’Oise

Santé

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a ouvert une enquête administrative après plusieurs plaintes pour maltraitance de personnes âgées hospitalisées dans un établissement gériatrique situé à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), a-t-elle indiqué.

« Une enquête concernant les dispositifs de prévention de la maltraitance au sein de l’hôpital Charles Richet a été diligentée le 18 mars », a déclaré à l’AFP un membre de la direction générale de l’AP-HP, confirmant une information du journal Le Parisien. Ces investigations font suite à plusieurs plaintes déposées auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) par des familles de patients, qui dénoncent un comportement maltraitant du personnel de santé. Selon l’AP-HP, elles ne visent pas un membre du personnel en particulier mais « un état général ».

« L’enquête, première du genre concernant cet établissement, devra déterminer les personnes visées, la gravité des faits dénoncés et les circonstances » dans lesquelles une possible maltraitance a eu lieu, a précisé cette source. Prévue pour durer « quelques semaines », cette enquête devra donner « des réponses rapides aux familles », a-t-elle encore dit. « Nous sommes très sensibles à la maltraitance », a réagi mardi une porte-parole de l’établissement, qui revendique la « transparence ». « En parallèle à cette enquête, nous avons d’ores et déjà mis en place un plan d’action, avec notamment des formations de bientraitance et des remises à niveau du personnel sur les bonnes pratiques », a-t-elle précisé à l’AFP.

Ouvert en 1965, l’hôpital Charles Richet est situé à une quinzaine de kilomètres de Paris sur un terrain de 8,3 hectares dont 4,5 d’espaces verts. Il accueille près de 480 personnes pour des soins de longue durée, des courts séjours, des soins palliatifs, de médecine gériatrique, de réadaptation, et possède une unité d’hébergement pour les personnes dépendantes. L’hôpital compte 23 médecins et 672 professionnels de santé.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum