Explosion des honoraires des médecins à Paris : un élu Modem appelle Delanoë à intervenir

Santé

Jean-François Martins, élu MoDem de Paris, a estimé mardi 10 avril que « le scandale ne peut plus durer » à propos des dépassements d’honoraires des médecins parisiens pouvant aller jusqu’à plus de cinq fois le tarif de la sécurité sociale. Il appelle le maire à engager des négociations avec l’AP-HP et la CPAM.

Selon une enquête du journal Le Monde, publiée mardi 10 avril, la plus grande part des dépassements ont lieu à Paris où 45 % des médecins facturent des honoraires de 1 à 3 fois le tarif de la sécurité sociale, et environ 10 % dépassent de 3 à 4 fois le tarif, et une poignée plus de 5 fois.

« Le plus révoltant dans cette situation est d’apprendre que sur les 63 médecins parisiens qui pratiquent un tarif 5 fois supérieur au montant conventionné, l’immense majorité sont des médecins hospitaliers (donc ayant responsabilité de service public) qui ont une activité privée à l’hôpital », a déploré le conseiller de Paris dans un communiqué.

Selon lui, « cette situation ne peut plus durer, Paris ne doit pas devenir une ville où la santé est un luxe et où il existe des carrés VIP pour accéder aux soins les plus élémentaires comme aux spécialistes les plus reconnus ». Il « demande » donc au maire de Paris (des élus de la capitale siégent au Conseil de surveillance de l’AP-HP, ndlr) « d’engager immédiatement une négociation » avec « l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris pour restreindre l’activité privée des médecins hospitaliers à l’hôpital à 2 fois le montant sécurité sociale ».

Il a aussi enjoint Bertrand Delanoë à négocier avec la CPAM « un numerus clausus de conventionnement afin que le nombre d’autorisation d’installation de médecins de ville en secteur 2 et 3 soient limitées de manière drastique ».

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum