Le ministère des Affaires sociales et de la Santé prévient contre les risques de noyade

Santé

Au cœur de l’été, la Direction générale de la santé et Santé publique France rappellent les bons réflexes pour se baigner sans danger.

En mer, en rivière, en lac ou en piscine, l’été est fréquemment l’occasion de baignades et d’activités nautiques. Mais, chaque été, les noyades sont responsables de nombreux décès accidentels, tant chez les enfants que chez les adultes et les seniors. Au cours de l’été 2015, l’enquête NOYADES a ainsi recensé 1 266 noyades accidentelles, dont 436 décès, soit près de 4 décès par jour ! Tous les âges et tous les lieux de baignade ont été concernés, insiste le ministère des Affaires sociales et de la Santé. « Pour éviter les risques et profiter de l’eau sans danger », la Direction générale de la santé (DGS) et Santé publique France ont rappelé, mi-juillet, les bons réflexes.

En mer

Au cours de l’été 2015, la moitié des noyades accidentelles ont eu lieu en mer, soit 637 noyades dont 167 décès. Les personnes âgées de 45 ans ou plus représentaient plus de la moitié des cas, et les personnes âgées de 65 ans ou plus, plus d’un tiers. Les noyades étaient principalement dues aux courants ou à un épuisement. Dans plus de la moitié des cas, un problème de santé était également recensé chez les plus de 45 ans. « Lors d’une baignade en mer, restez dans une zone de baignade surveillée. Renseignez-vous sur l’état de la mer et des courants, et tenez compte de votre condition physique et de votre état de santé avant de vous lancer à l’eau ! », préviennent donc la DGS et Santé publique France.

En piscine

Les noyades en piscine représentent près d’un quart des noyades accidentelles, dont 74 décès. Plus de la moitié des victimes en piscine sont des enfants de moins de 6 ans. Un manque de surveillance a été relevé dans trois noyades sur quatre chez les enfants de moins de 6 ans. Aussi, une surveillance constante et rapprochée des enfants est indispensable. « Aucun dispositif de sécurité ne remplace votre vigilance, même dans des lieux de baignade surveillée. L’apprentissage de la nage est recommandé le plus tôt possible, mais il n’est jamais trop tard pour apprendre à nager, même à l’âge adulte ! »

En cours d’eau et plan d’eau

Un peu moins d’un quart des noyades ont lieu en cours d’eau et plan d’eau. Mais celles-ci présentent la plus forte proportion de décès : les noyades accidentelles recensées sont mortelles dans près des deux tiers (62 %) des cas. Ces dernières se sont produites le plus souvent en raison d’un problème de santé, d’une chute ou d’une consommation d’alcool. Ces noyades arrivent fréquemment en zone de baignade interdite ou non surveillée. Conseil : « Respectez toujours les interdictions de baignade, et restez dans les zones surveillées. Ne consommez pas d’alcool avant la baignade ou toute activité nautique ! »

La brochure « Se baigner sans danger ! » est à télécharger sur : INPES – Santé publique France | Accidents de la vie courante – Noyades/Baignades

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum