Les hôpitaux universitaires pourront créer des filiales pour exporter leur savoir-faire

Santé

Les centres hospitaliers universitaires (CHU) pourront désormais créer des filiales commerciales et prendre des participations pour exporter leur savoir-faire, selon un décret publié dimanche au Journal officiel.

Le texte, qui entre en vigueur au lendemain de sa publication, répond à une mesure de la loi Macron qui doit permettre aux établissements de santé de valoriser leur expertise à l’étranger tout en renflouant leurs caisses. Il autorise ainsi les CHU, « sur délibération du conseil de surveillance et après approbation du directeur général de l’agence régionale de santé (ARS), à créer des filiales et à prendre des participations pour assurer des prestations de services et d’expertise à l’international ». Le but est aussi de « valoriser les activités de recherche et leurs résultats et exploiter les brevets de licences ».

La nature juridique des filiales ainsi que leur champ matériel sont précisées. Tout comme « les conditions dans lesquelles les conseils de surveillance pourront délibérer » et « les critères sur lesquels s’appuiera » l’ARS pour donner son accord.

Le directeur général de l’ARS sera par exemple tenu de s’opposer à un projet de création de filiale si ce dernier « présente un risque financier manifestement incompatible avec l’amélioration ou le maintien de l’équilibre financier » de l’établissement de santé, précise le texte.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum