Manifestation à Caen contre les coupes budgétaires dans la santé

Santé

De 450 personnes selon la police à 1 300 selon la CGT ont manifesté mercredi à Caen contre les suppressions de postes et les restrictions budgétaires dans les hôpitaux.

« Hôpitaux en lutte, non à l’Hôstérité », pouvait-on lire sur un banderole. Selon la police, cette manifestation nationale a rassemblé 450 personnes au plus fort de l’action. Selon la CGT, elles étaient 1 000 à 1 300. Selon un communiqué de CGT et Sud, il s’agissait de « refuser l’austérité imposée dans tous les hôpitaux par le ministère avec son cortège de suppressions de services, de postes, entraînant dégradation des conditions d’hospitalisation et des conditions de travail ». Selon la CGT, une cinquantaine d’hôpitaux français étaient représentés. « Nous sommes d’autant plus inquiets que le plan Valls d’économies prévoit de nouvelles coupes », a précisé Jean-Jacques Davy (CGT) à l’AFP.

Dans le viseur du gouvernement pour participer aux 10 milliards d’économies demandées à l’Assurance maladie, l’hôpital public a annoncé début avril un plan de 5 à 7 milliards en cinq ans. Les personnels soignants ont choisi Caen pour manifester car son hôpital psychiatrique y est selon la CGT un cas emblématique de la « judiciarisation de l’action revendicative », a précisé M. Davy. Le tribunal administratif de Caen a ordonné fin avril aux syndicats de cet hôpital de lever tout blocage du site, sous peine d’une astreinte de 500 euros par jour. Les syndicats venaient d’empêcher la direction de présenter un plan de réduction de postes et de RTT, a précisé M. Davy. Selon lui, le centre hospitalier Paul Guiraud à Villejuif a fait l’objet d’une décision similaire.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum