Premiers secours : une application pour géolocaliser des citoyens volontaires

Santé

L’association de médecins urgentistes SAUV Life a lancé mardi 13 mars une application gratuite avec le Samu de Paris permettant de géolocaliser des volontaires pour effectuer des gestes d’urgence avant l’arrivée des secours et augmenter les chances de survie des victimes.

« En France, il y a environ 50 000 victimes d’arrêt cardiaque par an et 5 % de survivants seulement car le temps moyen mis par les secours pour arriver sur place est de 13 minutes. Or, sans massage cardiaque, les chances de survie diminuent de 10 % par minute », a expliqué Lionel Lamhaut, médecin urgentiste et président de l’association SAUV Life. « D’où l’idée de créer une communauté de citoyens volontaires pour intervenir avant les secours ».

Déclenchée par le Samu une fois les secours alertés, l’application SAUV Life géolocalise et alerte les volontaires les plus proches afin de prendre en charge le plus rapidement possible les victimes. Elle permet également de mettre en relation les volontaires, formés ou non aux gestes d’urgence, et de les guider jusqu’à un défibrillateur. La seule condition pour s’enregistrer sur l’application est d’être majeur.

L’application SAUV Life est expérimentée au SAMU de Lille depuis 20 jours, et l’association a pour ambition de nouer des partenariats avec tous les Samu de France.

Pour accroître sa communauté de volontaires, SAUV Life a fait labelliser son application par la Société française de médecine d’urgence (Sfmu), ou encore la Croix rouge, et collabore avec des collectivités territoriales, des hôpitaux et des sociétés privées comme la plateforme de chauffeurs VTC Uber, qui pourra proposer à sa clientèle de télécharger l’application.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum