Remise en service des sites internet piratés du ministère de la Santé

Santé

Les sites internet des Agences régionales de santé (ARS), qui dépendent du ministère de la Santé, ont été remis en service après un acte de piratage qui les avait rendu indisponibles pendant plusieurs jours, a-t-on pu constater jeudi.

Le portail général des ARS ainsi que les sites des différentes agences régionales avaient affiché pendant une semaine un message avertissant qu’un « acte de malveillance » les rendait « momentanément indisponibles ». Les Agences Régionales de Santé ont pour mission d’assurer au niveau de chaque région le « pilotage » du système de santé.

Les sites internet des ARS ont été victimes d’une « intrusion » dans la nuit du 1er au 2 janvier via un serveur du ministère de la Santé « concerné par cette attaque », a indiqué à l’AFP le service responsable des systèmes d’information au ministère. « Aucune information n’a été pillée » a assuré à l’AFP ce service, selon lequel aucun de ces sites ne contenait « de données confidentielles ou sensibles ». Selon un site spécialisée dans la sécurité informatique, cette attaque aurait été perpétré par un hacker algérien, Over-X Hocine (HCN) qui a l’habitude de s’attaquer à des sites administratifs français. Un drapeau algérien était visible le 1er janvier sur les sites des ARS avec le slogan « La révolution du 1er  novembre 1954 continue » ainsi que la mention « hacked by HCN ». « Aucune revendication directe n’a été adressée » au gouvernement, a-t-on précisé au ministère.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum