Roselyne Bachelot lance la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1) dans les établissements de santé

Santé

Le ministère de la Santé rappelle la liste des populations invitées à se faire vacciner en priorité, au premier rang desquelles figurent les professionnels de santé.

C’est parti ! La campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1) est lancée. Elle concerne, tout d’abord, les personnels des établissements de santé et s’étendra, progressivement, aux autres populations prioritaires, après les vacances de la Toussaint, a annoncé la ministre de la Santé, le 20 octobre. Vacciner les professionnels de santé revêt une importance cruciale, à double titre, insiste le ministère : ils sont au premier rang du système de soins et s’avèrent indispensables pour la prise en charge des malades. Ils sont, de plus, en contact étroit avec les personnes hospitalisées les plus fragiles. C’est un acte de responsabilité collectif, « envers soi et surtout envers autrui », a décrété Roselyne Bachelot.

Voici la liste des « personnes invitées à se faire vacciner par ordre de priorité », établie par le ministère de la Santé :

– Personnels de santé (infirmiers, médecins) de réanimation néonatale et pédiatrique au contact des nourrissons les plus fragiles ;
– Personnels médical, paramédical et aide-soignant des établissements de santé, ainsi que médecins et infirmiers du secteur ambulatoire exposés à des patients grippés ou en contact avec des patients porteurs de facteurs de risque ;
– Femmes enceintes (à partir du second trimestre) ;
– Entourage des nourrissons de moins de 6 mois (famille et personnes assurant la garde de ces nourrissons) ;
– Professionnels chargés de l’accueil de la petite enfance (jusqu’à 3 ans) ;
– Nourrissons âgés de 6-23 mois révolus avec des facteurs de risque (atteints de pathologies chroniques sévères) ;
– Sujets âgés de 2 à 64 ans avec facteurs de risque ;
– Autres professionnels de santé, professionnels de secours et transporteurs sanitaires ;
– Nourrissons de 6-23 mois révolus sans facteur de risque ;
– Personnels d’accueil des pharmacies ;
– Personnels des établissements médico-sociaux ;
– Plus de 65 ans avec facteurs de risque ;
– 2-18 ans sans facteur de risque ;
– Plus de 18 ans sans facteur de risque.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum