Roselyne Bachelot lance une campagne de communication sur le thème : « Drogues, ne fermons pas les yeux »

Santé

Le ministère de la Santé a décidé de lancer une nouvelle campagne de communication pour mobiliser le grand public sur les risques et les dangers induits par toutes les drogues.

« Drogues, ne fermons pas les yeux », tel est le thème de la nouvelle campagne de communication sur la toxicomanie présentée, le 5 octobre, par Roselyne Bachelot. Objectif de la ministre de la Santé : dresser un état des lieux des risques associés aux consommations de drogues et rappeler leur dangerosité. Aujourd’hui, 550 000 Français consomment du cannabis plusieurs fois par jour – 76 % d’entre eux ont moins de 25 ans – et l’usage de la cocaïne et des euphorisants progresse.

Principalement ciblée sur les jeunes, la campagne rappelle qu’en dépit d’une relative banalisation, toutes les drogues sont des produits dangereux. Elle s’appuie sur la télévision, la radio et Internet. Au programme :

– Un spot pour la télévision, diffusé du 6 au 26 octobre, met en regard un usage festif des drogues avec les conséquences dramatiques pouvant en découler (accidents de la route, précarité, parents désemparés…). Le spot renvoie vers le site www.drogues.gouv.fr et le numéro vert drogues info service 0800 23 13 13.

– Trois spots radio – diffusés du 10 au 28 octobre en métropole et du 10 au 24 octobre dans les DOM – mettent l’accent sur un produit en particulier : cannabis, cocaïne ou ecstasy. Ils rappellent les risques qu’entraîne leur consommation.

– Un jeu intitulé « Drogues : guette l’info, traque l’intox » sur le site www.drogues.inpes.fr alerte sur les idées fausses qui incitent les jeunes à consommer. L’internaute doit répondre « info » ou « intox » à des phrases courtes du type : « Tous mes potes qui fument de la beuh, ils n’assurent pas aux partiels : genre trou de mémoire ».

– Une bannière internet, diffusée du 2 au 31 octobre sur des sites à destination des jeunes, reprend le principe de l’info/intox et réoriente les internautes vers le jeu. Enfin, trois films « viraux » sont diffusés sur le web, depuis le 2 octobre et jusqu’au 31 octobre.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum