Les principales mesures du reconfinement national annoncées par Emmanuel Macron

Sécurité

Voici les principales mesures du reconfinement annoncé mercredi 28 octobre 2020 par le président Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée, mais qui contrairement à celui du printemps, laisse les établissements scolaires ouverts.

Confinement national

  • Un nouveau confinement, légèrement différent toutefois de celui du printemps, débutera « dans la nuit de jeudi 29 à vendredi 30 octobre » et durera « a minima jusqu’au 1er décembre ». « Tout le territoire national est concerné ».
  • Possibilité de sortir uniquement pour travailler, se rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire des courses « essentielles » ou prendre l’air « à proximité » de son domicile.
  • Les sorties devront se faire avec une attestation « comme au printemps ».
  • Les commerces « non-essentiels » ainsi que les bars et restaurants seront fermés.
  • Crèches, écoles, collèges et lycées demeureront ouverts « avec des protocoles sanitaires renforcés ». Dans les universités en revanche, les cours en ligne seront privilégiés « partout où c’est possible ».

Télétravail généralisé

  • Le travail pourra continuer, mais le télétravail sera à nouveau généralisé « partout où c’est possible ».
  • Un « plan spécial » sera dédié aux travailleurs indépendants, commerçants, ainsi qu’aux TPE et PME.
  • Le dispositif sera réévalué « tous les 15 jours » pour décider de « mesures complémentaires » ou a contrario « alléger » certaines contraintes, « en particulier sur les commerces ». Ainsi, si d’ici 15 jours la situation est mieux maîtrisée, « nous pourrons espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël ».

Strict noyau familial

  • Les réunions privées en dehors du « strict noyau familial » seront « exclues », les rassemblements publics interdits. Il sera impossible de se déplacer d’une région à l’autre, « à l’exception des retours de vacances de la Toussaint » pour lesquels « une tolérance » sera acceptée.
  • Chacun est appelé à rester « au maximum » chez soi et respecter les règles. « Je cultive l’espoir de célébrer en famille ce moment si précieux de Noël et des fêtes de fin d’année », a dit Emmanuel Macron.
  • Les Ehpad et les maisons de retraite « pourront être visités ».
  • Les cimetières « demeureront ouverts » à la Toussaint.

Un vaccin à l’été ?

  • Après le pic, tests et traçage « doivent nous permettre de tenir jusqu’au vaccin, à l’été ».
  • Les capacités de réanimation seront portées à 10 000 lits, soit un doublement du nombre initial.
  • Des « tests rapides obligatoires » du Covid-19 seront déployés « pour toutes les arrivées » sur le territoire. Les frontières intérieures à l’Europe « demeureront ouvertes » et « sauf exception », les frontières extérieures fermées.
  • Emmanuel Macron a appelé « à ne pas céder au poison de la division », reconnaissant que cette période « difficile » éprouvait « notre résilience et notre unité ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article