Sécurité routière : une association lance un label « ville prudente »

Sécurité

Des panneaux « ville prudente » à l’entrée des communes, comme il en existe pour les « villes fleuries » : l’association Prévention routière lance un label pour distinguer les villes et villages qui agissent en faveur de la sécurité routière.

Les inscriptions à cette initiative seront lancées lors du Salon des maires et des collectivités locales, qui se tient à Paris du 21 au 23 novembre, et dureront jusqu’à fin avril.

Les communes adhérentes rempliront d’abord sur un site dédié un questionnaire sur quatre thèmes : leur travail de mesure de l’accidentalité, les aménagements menés sur leurs infrastructures (zone à 30 km/h dans les centres-villes, aménagements autour des écoles ou des installations sportives, entretien des chaussées, pistes cyclables…), les opérations menées à destination des usagers vulnérables (enfants, seniors…) et les actions de sensibilisation auprès de leurs employés.

Les communes qui obtiendront une note d’au moins 50 sur 100 feront ensuite l’objet d’un audit sur place afin de vérifier la réalité des déclarations. En fonction des résultats, elles se verront attribuer entre un et cinq cœurs.

« En travaillant sur la granularité, le maillage des 36 000 communes, on répond à une exigence de proximité essentielle dans la prévention routière. Avec un label, il y a un côté répétition à l’entrée des villes. On veut installer une petite musique, des réflexes, une répétition vertueuse », explique à l’AFP la directrice générale de l’association, Anne Lavaud.

« Ce n’est pas du tout destiné à sanctionner des communes, mais plutôt à permettre une amélioration, une prise de conscience », précise-t-elle.

Les communes inscrites – labellisées ou non – pourront avoir accès en ligne à leurs données d’accidentalité des dix dernières années, « et elles pourront les comparer aux autres communes de leur département ou avec d’autres communes ailleurs de taille similaire », ajoute-t-elle.

Les premiers labels seront décernés lors de l’édition 2018 du Salon des maires de France.

L’association table « dans un premier temps sur 300 inscrits et 150 labellisés », explique Anne Lavaud, avec « l’objectif d’avoir d’ici cinq ou six ans une présence permettant d’installer durablement ce label dans le paysage ».

La France connaît depuis 2014 une hausse constante du nombre de morts sur les routes, une situation inédite depuis 1972. En 2016, 3 477 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2017

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum