Jacques Mézard présente un plan pour les villes moyennes

Urbanisme

Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a présenté jeudi 12 octobre devant l’association Villes de France un plan pour conforter l’attractivité des villes moyennes en donnant la priorité à la requalification des centres anciens dégradés.

« Nous voulons que ce plan démarre vite pour obtenir dès 2018 des premiers résultats concrets », a déclaré le ministre, ajoutant que ce plan s’articule autour de trois axes.

Le premier consiste « à agir sur l’offre de logements pour faire revenir des habitants en centre-ville », a-t-il dit. Action Logement, qui gère la contribution des employeurs au logement des salariés, prévoit ainsi d’investir 1,5 milliard d’euros dans des opérations de restructuration d’immeubles ou d’îlots, a-t-il annoncé.

Il a aussi rappelé que le président de la République a annoncé que le prêt à taux zéro sera maintenu pendant deux ans dans le neuf, et pendant 4 ans dans l’ancien.

Le deuxième axe vise à défendre l’attractivité du commerce de centre-ville et à y développer l’activité économique.

Enfin le troisième axe prévoit de faire des centre- villes des plateformes de service innovantes, en portant l’effort sur l’innovation et le numérique.

Le ministre a aussi souligné la nécessité « d’avancer sur la question de la simplification des normes » devenues pléthoriques, que ce soit en matière d’accessibilité ou d’urbanisme.

Enfin, il a estimé « essentiel que dans ces villes moyennes le maintien de certains services déconcentrés de l’État reste assuré ».

« Notre conviction est en effet que les villes moyennes ont été les grandes oubliées de l’aménagement du territoire ces dernières années et qu’il faut changer cela », a-t-il dit. « Le gouvernement a entendu la nécessité d’avoir des pôles de villes moyennes entre les métropoles et les zones rurales ».

« Nous sommes ouverts a toutes vos propositions et nous avons comme lieu d’échange la Conférence nationale des territoires pour identifier les mesures les plus essentielles pour orienter davantage l’investissement public vers les villes moyennes », a encore assuré le ministre.

Auparavant, Villes de France, qui représente les villes de plus de 15 000 habitants et leurs agglomérations, a réélu à sa tête Caroline Cayeux (LR), maire de Beauvais (Oise), et comme président délégué Jean-François Debat (PS), maire de Bourg-en-Bresse (Ain).

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2017

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum