Logo produit État civil

Ils ont contribué à cet ouvrage :

Boulanger Vincent

Titulaire d’une licence de droit public et d’une maîtrise de sciences politiques de l’université Paris-X, Vincent Boulanger a débuté sa carrière à la mairie d’Issy-les-Moulineaux en 1992, en qualité de responsable du pôle Affaires Générales. Après 12 années passées en Haute-Savoie, dans les villes d’Annecy-le-Vieux, puis d’Annecy, il a retrouvé en 2010 la région parisienne.

Désormais chef de service à la mairie de Nogent-sur-Marne, il se consacre avec son équipe à ses domaines de prédilection : l’état civil, le funéraire et les élections.

Court Isabelle

Spécialiste des problématiques du droit relatif à l’état civil depuis plus de 20 ans, elle est attachée territoriale et est, depuis 2006, directrice des affaires administratives à la ville de Saint-Germain-en-Laye. Cette direction de 31 agents regroupe le pôle état civil, le pôle vie pratique (guichet unique affaires générales et scolaires), le service élections, les cimetières, l’accueil, le standard et la sécurité des bâtiments publics. Dans la continuité de la mise en place du projet Atrium à Saint-Germain-en-Laye qui consistait à la modernisation et à l’amélioration des services publics, Isabelle Court a mis en place une charte interne d’accueil qui a été inaugurée en décembre 2013. Elle a aussi créé en régi avec le service environnement de sa ville, un jardin cinéraire unique : « Le pont au jardin ». Elle organise également dans sa ville des visites guidées lors des journées du patrimoine sur des thématiques liées à l’état civil. Avec pour objectif de rationaliser le service rendu à la population, elle a été à l’initiative de la constitution d’un réseau d’échanges entre les différents pratiquants état civil et affaires générales du département des Yvelines, en lien avec le parquet civil du tribunal de grande instance de Versailles.

Passionnée de droit civil, elle est intervenue dans des conférences relatives à la réforme de la filiation et enseigne aussi dans le cadre de sessions de formation liées à l’état civil, aux élections et à la législation funéraire. Juriste en droit civil et droit public, elle prépare aux oraux de droit relatif à l’état civil et de droit public dans le cadre des concours de la fonction publique territoriale, en lien avec le CNFPT.

Druilhe Clémence

Clémence Druilhe est diplômée d’une maîtrise en droit international privé de la Faculté Libre de Droit, d’Économie et de Gestion (FACO) et du master 2 français « Politiques territoriales et développement durable » à l’IEP de Lille. Après avoir été chargée d’enseignement en droit public et acheteur public à la ville des Mureaux, elle est aujourd'hui juriste marchés publics pour France terre d’asile à la ville de Paris.

Grandin Guillaume

Administrateur territorial, fort de son expérience de direction au sein de plusieurs services de prestations à la population, il dispose d’une forte expertise, que ce soit dans le domaine de l’état civil et de la citoyenneté ou dans celui de la sécurité et de la prévention de la délinquance. Il est aujourd’hui directeur de la Relation citoyenne à la ville de Rouen. C’est dans ce cadre qu’il pilote la mise en œuvre d’une politique d’amélioration globale de l’accueil, récompensée par la certification AFAQ/AFNOR Qualiville depuis l’année 2008. Il participe à ce titre à de nombreux échanges et forums locaux, dédiés à l’amélioration de l’accueil dans les collectivités locales, sous l’angle de la qualité. Parallèlement, il enseigne depuis plusieurs années les principes de la relation publique, la méthode de gestion des dossiers communaux, le droit de l’aide et de l’action sociale, le droit constitutionnel et l’organisation territoriale à l’université de Rouen. Il collabore régulièrement avec le CNFPT et le centre de gestion de la Seine-Maritime pour l’organisation des concours et examens de la fonction publique territoriale.

A également contribué à :

Luginbühl Fabrice

Accueil, état civil, cimetières, cartes nationales d’identité, passeports, formalités citoyennes, réglementation, recensement de la population et mairies de quartier n’ont plus de secrets pour lui. Attaché territorial, directeur des services à la population à la ville de Beauvais depuis 2009, il y était précédemment en charge, de 2005 à 2008, du service état civil dans lequel il a mis en place la polyvalence et participé à la mise en œuvre du passeport biométrique. Il est également coordonnateur municipal pour le recensement de la population.

A également contribué à :

Monfort Marie-Christine

Recrutée à la mairie de Lille en 1978, Marie-Christine Monfort, aujourd’hui directrice territoriale, est d’abord une généraliste qui, tour à tour, a assuré la responsabilité de la cellule intervention au cabinet du maire, de quatre mairies de quartier et de l’action sociale liée au logement. Ce n’est qu’en 2003, alors nommée directrice de l’état civil et des cimetières, qu’elle découvre le domaine du funéraire pour lequel elle se passionne.

Avec son équipe, elle se consacre à la mise en valeur des deux nécropoles lilloises, notamment à la réhabilitation remarquée du carré des anges et du terrain commun. Elle a participé à un groupe de travail auprès du médiateur de la République sur la mort périnatale. Depuis 2010, elle est chef de service à la Métropole Européenne de Lille, en charge des deux crématoriums et du cimetière métropolitain. Membre du bureau national de l’Union du pôle funéraire public (UPFP), elle siège au Conseil national des opérations funéraires (CNOF) et dispense des formations.

Visset Céline

Juriste publiciste de formation, fonctionnaire d’État en charge de services juridiques dans le domaine de l’expropriation, des travaux routiers puis de l’urbanisme, elle s’est dirigée vers la fonction publique territoriale en prenant un poste de directrice du service état civil, élections, formalités de la ville de La Rochelle. Après avoir mené à bien une restructuration du service dans le cadre d’une politique d’amélioration de l’accueil du public et mis en œuvre le déploiement du passeport biométrique, elle a développé la dématérialisation des procédures pour les usagers (en matière électorale, de recensement citoyen et avec la démarche COMEDEC). Depuis fin 2012, elle a repris en sus la direction des affaires juridiques.