Dati

  •  

    bonjour,

    j’aimerai avoir plus de renseignement sur les dispositifs Dati : à quoi ça sert exactement? est ce que c’est intéressant pour les postes de type garde champêtre ?

    merci pour votre aide et vos éventuel retours d’expérience.

    Pascal.D – Forum WEKA
    ven 1 mar 2013 11:23
    Pascal.D
    Policier municipal

    La réponse de l'auteur

    Bonjour Pascal,

    Les dispositifs DATI (dispositifs d’alarme pour travailleur isolés) aussi appelés PTI (protection des travailleurs isolés) permettent de transmettre une alarme et (très souvent) les coordonnées GPS d’un travailleur isolé vers une personne chargée de déclencher les secours. Cette alarme se déclenche dès que le porteur du dispositif perd sa « verticalité » (appareil penché de plus d’un certain angle pendant un certain temps) ou ne bouge plus (immobilité de l’appareil pendant un certain laps de temps), ces deux situations étant censées ne jamais arriver au cours d’une journée de travail, elles correspondent donc à une « situation critique » pour ce travailleur isolé. Mais l’alarme, bien entendu, peut aussi être déclenchée manuellement.

    Les dispositifs susceptibles d’équiper les gardes champêtres sont des dispositifs hertziens (norme DECT pour les téléphones sans fil dans la bande de 1,88 GHz – 1,9 GHz ou, Wi-fi) ou GSM (mais avec l’obligation de s’abonner auprès d’un opérateur téléphonique) et rien ne les empêche, en théorie, d’en acquérir. Aucun texte ne s’y oppose mais aucun texte ne le prévoit non plus, la cour de Cassation a reconnu que des risques exceptionnels devaient s’accompagner de mesures de protection, elles-mêmes « exceptionnelles » (Cass. Crim. 5 décembre 2000, n°00-82108) et l’on voit mal le Conseil d’État adopter une position diamétralement opposée sur ce sujet, juridiquement il n’y a donc pas de problème, le principal obstacle à l’équipement des agents se trouve en interne car il faut créer de nouvelles procédures d’organisation des secours aux travailleurs isolés dans laquelle ces appareils pourront jouer un rôle, créer un poste de réception des alarmes et l’équiper en matériel et en hommes.

    Or, il n’existe pas aujourd’hui de « document unique » dans lequel seraient listés les travaux présentant les critères à la fois « isolé et dangereux » et dans lequel seraient aussi prévues les mesures de prévention (limiter au maximum les situations dangereuses), la formations des agents, le contact permanent avec l’employeur, l’organisation des secours en cas d’alerte et l’équipement en DATI. Les retours d’expérience de vos collègues seront donc très utiles pour savoir s’il existe, ou non, des collectivités dans lesquelles ce type de procédure fonctionne déjà.

    Cordialement

    kotikk – Forum WEKA
    ven 1 mar 2013 23:51
    kotikk

    Auteur Weka

    kotikk a participé à la réalisation de l'ouvrage suivant :

    Gérer un service de police municipale

    Encadrez les missions de votre police municipale.

    En savoir plus