Maintien dans l’emploi et usure professionnelle dans la FPT – WEB-CONFÉRENCE

  •  

    Au programme de cette nouvelle vidéo-conférence animée par Luc Maillard, ergonome dans la fonction publique territoriale :

    • Contexte réglementaire, les enjeux et limites de la procédure
    • Cas de l’agent inapte au poste : comment pallier à la difficulté de reclasser
    • Comment ralentir ou éviter le reclassement ?
    • Piste de réflexion nouvelle : Gestion prévisionnelle de l’usure professionnelle

    Inscrivez-vous gratuitement, et rendez-vous le 30 septembre à 11h !

     

    equipe-weka – Forum WEKA
    jeu 18 sept 2014 15:14
    L'équipe Weka

    Les questions des participants à cette webconférence, avec les réponses de notre intervenant Luc Maillard :

    1/ bonjour, nous pratiquons beaucoup les stages en immersion et essayons les besoins intra services mais nous sommes confrontés à deux problématique majeure : 

    - recensement des besoins en respectant les non création de postes

    - la réticence de services à accueillir des personnes en restriction car peur d’accueillir par la suite de manière pérenne tous les agents en reclassements. Quelles sont les solutions ?

    Pour recueillir les besoins intra service, il faut vous construire un outil (tableau) permettant d’identifier les besoins des services en termes de missions ou de tâches existants et de décliner la quotité de temps de travail que cela représente, à quelle fréquence cela se présente sur une journée ou une semaine ou un mois de travail. Mis bout à bout, ces besoins pourront représenter un poste à temps partiel ou à temps complet sans nécessairement une création de poste au sens « d’augmentation salariale ».

    Afin d’atténuer cette « peur » d’accueillir par la suite de manière pérenne tous les agents en reclassement, il est indispensable qu’il existe une procédure clairement définie et connue par les services qui présente le rôle de la DRH en terme de suivi, d’objectifs fixés, analyse de l’adéquation du poste avec les restrictions de l’agent d’une part et les compétences nécessaires d’autre part. Ce sont des garde-fous qui cadrent les démarches de reclassement en s’assurant de la cohérence de la démarche et qui permettent d’éviter qu’un service se retrouve avec l’étiquette « service d’accueil des agents en reclassement ».

    2/ La GPEC sous-entend que les orientations politique de recrutement sont claires et fixées sur la durée du mandat. Cela est difficile pour les services RH quand la tendance et au non remplacement des départs. Comment garantir des orientations stables afin de créer cette dynamique ?

    En effet, la stratégie à mettre en œuvre pour échapper à la dictature des mandats est propre à chaque collectivité, il n’y a aucune recette miracle si ce n’est la mise en route avec des résultats rapides.

    Où trouve-t-on la liste de ces centres de réadaptation ? Quelles sont les structures considérées comme centres de réadaptation professionnelle ? En existe-t-il dans sur tout le territoire ? Quelle différence entre centre de réadaptation et centre de rééducation professionnel ?

    Il suffit de taper sur tout moteur de recherche « centre de réadaptation + département ou ville concernée » pour trouver un CRP. Il en existe sur tout le territoire. Aucune idée de la différence entre centre de réadaptation et centre de rééducation.

    3/ Qui va prendre en charge cette formation au centre de réadaptation professionnelle ? Est-ce que la collectivité a l’obligation de la prendre en charge  dans le cas où les autres solutions ont échoué ?

    La prise en charge dépend de la collectivité si c’est suite à un accident de service ou maladie professionnelle ainsi que si c’est suite à des congés longue maladie ou longue durée. En revanche, le FIPHFP peut participer en partie au financement de la démarche (http://www.fifphfp.fr). Au-delà d’une obligation de prise en charge, il est important que l’agent soit volontaire et motivé à cette démarche qui est bien souvent longue.

    4/ Que fait-on des agents reclassés qui restent sur leur poste de travail budgété, la commune ne peut créer des surnombres et les services ne peuvent se priver de leurs agents qui ne sont pas remplacés ?          

    Il faut s’efforcer d’aménager leur poste de travail pour en minimiser la pénibilité voire supprimer les tâches vis-à-vis duquel l’agent a des restrictions médicales et des contre-indications. Cependant, un agent en reclassement n’a pas à rester sur son poste initial pour lequel il est déclaré inapte, aussi en cas d’impossibilité de reclassement il doit être positionné en situation de disponibilité d’office pour raison de santé.

    5/ Comment limiter la volonté des employeurs de vouloir en permanence intensifier le travail facteur d’aggravation des problèmes de santé ?

    Cela ne changera pas tant que les employeurs n’auront pas une réelle prise de conscience et donc pas de réelle engagement. Pour faire évoluer les attitudes et comportements des employeurs il faut réussir à les engager par le biais d’actes engageants. Il existe toute une littérature sur le sujet (théorie de l’engagement,  communication et actes engageants, auteurs : Joule et Beauvois, etc.). Ce ne sont pas les paroles qui font évoluer les comportements mais bien les actes.

    6/ Avez-vous des exemples, des références de mise en place de parcours pro dans les collectivités ?

    Malheureusement, les parcours professionnels santé permettant la gestion prévisionnelle de la santé (GPS) n’est qu’à l’état de réflexion à ce jour. Aucune collectivité à notre connaissance ne s’est lancée dans cette expérimentation ou n’a communiqué sur le sujet.

    equipe-weka – Forum WEKA
    mar 25 nov 2014 12:14
    L'équipe Weka

    Bonjour,

    Afin de poursuivre les échanges avec les autres participants et profiter de ce réseau de professionnel comment est-il possible d’entrer en contact avec eux, éventuellement les interpeler par le biais de votre forum ? recevraient ils un mail personnalisé ?

    Merci d’avance de votre réponse.

    Bien cordialement,

    Laurence Hugon

    Ville de Champigny sur Marne

    01.45.16.40.71

    Laurencehugon – Forum WEKA
    jeu 4 déc 2014 12:04
    Laurencehugon

    Bonjour Laurence,

    Tous les participants à la conférence en ligne ont déjà reçu un mail suite à celle-ci les invitant à venir poursuivre le débat sur ce forum.

    Ce forum est un lieu d’échange et nous invitons vivement les professionnels du secteur public à le rejoindre pour y débattre sur les thématiques qui vous intéressent.

    Malheureusement, nous ne pouvons systématiquement renvoyer un mail quand un poste est créé.

    En espérant que votre poste sera le point de départ d’un nouvel échange, nous vous souhaitons une très bonne fin de journée sur http://www.weka.fr.

    Cordialement.

     

     

    Léa – Forum WEKA
    jeu 4 déc 2014 17:07
    Léa
    Community Manager