retraite police nationale

  •  

    A ce jour la gendarmerie est rattachée au ministère de l’intérieur. Même avec un statut militaire ils exercent les mêmes missions que la police nationale. Il faudrait changer les conditions de départ à la retraite (pour ceux qui le veulent bien sur). Pour un départ anticipé dans la police nationale, on est passé de 50 ans et 25 ans de services à 52 ans et 27 ans de services. On pense donc qu’à ce jour avec la situation explosive qui va durer et qui fait de notre métier un enfer, que l’on peut partir en anticipé deux ans plus tard! Car avant tout cette mesure est faite pour ceux qui sont usés avant l’heure, et qui veulent partir avec ce qu’ils auront cotisé et point barre. On rapproche police gendarmerie dont le simple gendarme peut partir bien avant en justifiant 17 ans de service, et en police on nous rajoute encore deux ans. Sans faire de politique avec ce qui risque de revenir au pouvoir, on va aussi en prendre deux de plus. Bonjour les maladies les dépressions et autres. De plus on nous informe de la mobilité du détachement possible dans une autre administration……….oui mais! Entre 40 et 50 ans quelle administration va vous prendre vous former en sachant que vous pouvez partir à 57 ans, grâce à votre service d’origine, AUCUNE. Quelle administration va vous prendre avec un profil atypique de sécurité qui ne colle pas du tout avec tous les postes offerts ailleurs, AUCUNE. On le sait, les médias, la télé, la radio, les syndicats en parlent les policiers sont à bout, il faut des mesures rapide, pour assouplir les départs anticipés souhaités, car on court droit vers le mur. Merci de vos commentaires et réponses. cordialement à tous. FRED

    fred13 – Forum WEKA
    mer 28 sept 2016 21:06
    fred13