La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement

Nous vous recommandons

Maîtrise des risques et de la qualité

Maîtrise des risques et de la qualité

Faire une recherche dans cette publication :

Gouvernance des risques liés aux soins

Résumé Web

Les systèmes d'analyse, de gestion des risques et de vigilances sanitaires se sont accumulés avec le temps. La nécessité est apparue de faire une synthèse, et de remplacer une gestion par segments par une gestion coordonnée des risques en établissements de santé, au profit d'une gouvernance permettant le développement d'une culture de sécurité.

I - Introduction

La sécurité sanitaire

Comme l'ont montré plusieurs travaux internationaux, deux enquêtes nationales (ENEIS1 en 2004 et ENEIS2 en 2009) ont permis de caractériser les événements indésirables graves (EIG) associés aux soins et d'en montrer la fréquence, avec 6,2 EIG pour 1 000 jours d'hospitalisation (9,2 en chirurgie et 4,7 en médecine), un tiers d'entre eux étant considéré comme évitable. Les EIG sont le plus souvent associés à des actes invasifs, et les patients âgés et fragiles sont plus exposés aux EIG évitables.

L'incidence des infections associées aux soins est importante (5 % des patients hospitalisés avec infections acquises pendant l'hospitalisation). 20 à 30 % de ces infections seraient évitables par la mise en œuvre en routine de mesures de prévention.

Deux types d'EIG sont considérés comme inacceptables, ceux liés à des complications évitables, et ceux qui ne devraient jamais arriver. Les premiers sont fréquents et peuvent être soumis à une analyse épidémiologique. Une démarche d'amélioration continue de la qualité peut les réduire pour les actes eux-mêmes, mais aussi pour les parcours cliniques coordonnés. Les seconds sont rares, mais dramatiques pour les patients comme pour les professionnels. Leur réduction fait appel à des outils spécifiques : repérage (système de signalement des événements indésirables) et analyse des signaux faibles (événements porteurs de risque, EPR). Leur détection et leur analyse font partie de la démarche d'accréditation des médecins, et des démarches d'analyse approfondie d'accidents comme des démarches préventives.

Cohérence

La gestion des risques associés aux soins répond à des principes fondamentaux, mais n'est pas figée dans le temps. Elle évolue avec les changements du système de santé caractérisé aujourd'hui par une diminution de la durée moyenne de séjour, des modifications d'organisation, l'apparition de nouvelles activités médicales et une baisse de la tolérance de la société vis-à-vis des événements indésirables. La gestion des risques évolue avec cet environnement, ses contraintes comme avec les changements propres à un établissement...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Sécurité sanitaire

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement


Essai 5 jours